Voici le rapport entre Renault et la voiture électrique aux 1032 km d’autonomie

0

[ad_1]

Renault vient de nouer un partenariat historique avec le géant chinois Geely. Vous ne le connaissez pas ? Mais si, il s’agit de la maison mère de Zeekr, la fameuse voiture électrique aux 1032 km d’autonomie qui arrive en Europe. On vous explique tout sur cette nouvelle entreprise.

Zeekr 001

Est-ce que Renault va bientôt commercialiser une voiture électrique dotée de la gigantesque batterie de 140 kWh de la Zeekr 001 appartenant à la maison mère Geely et annonçant 1032 km d’autonomie ? Eh bien non, du moins, pas encore. Le groupe français et le géant chinois de la voiture électrique (à qui appartient Volvo, Lotus, Polestar, Smart, etc.) viennent d’annoncer la création d’une coentreprise, détenue à parts égales.

Une entreprise dédiée aux voitures hybrides

Bon plan Recharge

Bénéficiez d’une remise de 10 % sur le coût de vos recharges, directement déduite de vos prochaines factures.

L’objectif de cette entreprise spécialisée dans les moteurs et transmissions ? « Devenir le leader mondial pour développer, produire et fournir les meilleurs groupes motopropulseurs hybrides et thermiques de pointe » comme on peut le lire dans le communiqué de presse.

En d’autres termes, Geely et Renault vont associer leurs savoirs faire, compétences et capacité de production, pour concevoir et produire les moteurs et batteries qui prendront place dans les futures voitures thermiques, hybrides et hybrides rechargeables des deux groupes. Dommage, le partenariat ne semble donc pas porter sur les moteurs et batteries des voitures 100 % électriques.

Renault Megane E-Tech

La différence est majeure, puisque si la technologie est assez proche entre une voiture hybride rechargeable (PHEV) et une voiture électrique, ce ne sont pas exactement les mêmes composants. Bien que ceux-ci tendent à s’homogénéiser de plus en plus, à tel point que certaines batteries de voitures hybrides rechargeables ont désormais une capacité plus élevée que certaines voitures électriques.

Renault ne veut pas d’une autonomie de 1000 km

Quoiqu’il arrive, la batterie de 140 kWh de la Zeekr 001 ne devrait pas arriver de si tôt dans une Renault électrique. Et cela, pour plusieurs raisons. La première, c’est que cette fameuse batterie est produite par le géant chinois CATL. Ce nouvel accord n’a donc rien à voir avec cette batterie. Mais surtout, Renault ne semble pas enclin à vouloir proposer des voitures électriques dotées d’une immense batterie.

Et cela se comprend, car qui dit grosse batterie, dit coût financier et écologique élevés, comme nous l’avons récemment vu avec les future hypothétiques voitures électriques Toyota de 1500 km d’autonomie.

Mais ce n’est pas tout, car Renault veut aussi creuser la voie des carburants de synthèse (e-fuel) et de l’hydrogène, grâce au partenariat noué avec Aramco, qui souhaite aussi mettre des billes dans cette nouvelle coentreprise franco-chinoise.

Geely, le géant chinois qui monte

Geely est de plus en plus présent dans le paysage automobile mondial. Il y a quelques semaines, certaines rumeurs annonçaient même l’arrivée de Geely au capital d’Alpine (qui appartient à Renault) pour aider à électrifier les voitures sportives françaises. Mais a priori, cela ne s’est pas fait (ou pas encore), et Alpine ferait cavalier seul, épaulé par Renault, pour ses sept futures voitures électriques.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *