Voici Claude 2, le nouveau challenger de ChatGPT et Google Bard

0


Un nouveau chatbot vient d’entrer dans l’arĂšne. DĂ©veloppĂ© par la start-up Anthropic, Claude 2 s’impose comme une sĂ©rieuse alternative Ă  ChatGPT et Google Bard. Ce modĂšle d’IA se distingue notamment par la prise en charge de longues requĂȘtes.

Il y a quelques mois, Anthropic, une start-up spĂ©cialisĂ©e dans l’IA, a dĂ©voilĂ© une intelligence artificielle gĂ©nĂ©rative baptisĂ©e Claude. En miroir de ChatGPT et de Google Bard, le chatbot peut discuter avec un internaute Ă  la maniĂšre d’un ĂȘtre humain. Claude a rapidement Ă©tĂ© adoptĂ© par des entreprises soucieuses de surfer sur le boom de l’IA, comme Notion, Quora ou encore DuckDuckGo. Ceux-ci ont ajoutĂ© des fonctionnalitĂ©s reposant sur Claude Ă  leurs produits.

Bien dĂ©cidĂ© Ă  faire de l’ombre Ă  OpenAI et consorts, Anthropic vient de dĂ©gainer un nouveau modĂšle de langage, sobrement baptisĂ© Claude 2. Sans surprise, le modĂšle offre une kyrielle d’amĂ©liorations par rapport Ă  la version originale. Anthropic prĂ©cise s’ĂȘtre concentrĂ© sur la gĂ©nĂ©ration de code informatique, les mathĂ©matiques et le raisonnement en dĂ©veloppant cette seconde itĂ©ration.

Les nouveautés de Claude 2

Parmi les nouveautĂ©s phares de Claude 2, on trouve la possibilitĂ© de soumettre des requĂȘtes beaucoup plus longues. DĂ©sormais, l’IA peut rĂ©pondre Ă  des requĂȘtes allant jusqu’à 75 000 mots, contre moins de 7 000 pour Claude. Ce changement permet Ă  l’internaute de mieux calibrer sa question afin d’obtenir une rĂ©ponse plus prĂ©cise et adĂ©quate. Plus une requĂȘte est riche, plus la rĂ©ponse gĂ©nĂ©rĂ©e par l’IA sera utile. Surtout, « Claude peut travailler sur des centaines de pages de documentation technique ou mĂȘme un livre », souligne Anthropic. Le modĂšle peut digĂ©rer de longs documents et s’en servir pour produire sa rĂ©ponse. Les possibilitĂ©s sont infinies. De ce cĂŽtĂ©-lĂ , Claude 2 fait mieux que GPT-4, la derniĂšre version du modĂšle linguistique derriĂšre ChatGPT. En effet, les requĂȘtes ne peuvent pas dĂ©passer les 25 000 mots.

Le modĂšle se distingue par des rĂ©ponses plus longues, une meilleure logique et un raisonnement plus nuancĂ©. Pour mesurer l’évolution de son modĂšle, la start-up a soumis Claude 2 Ă  une sĂ©rie d’examens universitaires, de lecture, de mathĂ©matique et d’écriture notamment. Les rĂ©sultats obtenus sont supĂ©rieurs Ă  ceux enregistrĂ©s par Claude premier du nom. Claude 2 a aussi rĂ©ussi l’examen du barreau avec 76,5 %, contre 73 % pour la prĂ©cĂ©dente version. Claude 2 est par ailleurs un meilleur assistant de codage que le prĂ©cĂ©dent modĂšle. Soumis Ă  un test d’écriture de code en Python, le chatbot s’est tirĂ© d’affaire avec une note de 88 %, contre 85,2 % pour Claude 1.

Dans la foulĂ©e, Anthropic a resserrĂ© les restrictions visant Ă  Ă©viter les dĂ©rives. D’aprĂšs la start-up, Claude 2 est « plus inoffensif ». Il est devenu plus difficile pour un interlocuteur malveillant de gĂ©nĂ©rer des contenus rĂ©prĂ©hensibles, comme le code d’un virus par exemple. La firme s’est visiblement protĂ©gĂ©e contre les attaques de « prompt injection », qui consistent Ă  convaincre un chatbot d’ignorer sa programmation pour produire des contenus interdits. Prudent, Anthropic surveille continuellement toutes les rĂ©ponses par le biais d’une Ă©quipe dĂ©diĂ©e.

Sans surprise, Claude 2 a Ă©tĂ© formĂ© Ă  l’aide d’un corpus de donnĂ©es plus rĂ©centes. Comme Claude 1 et toutes les autres IA gĂ©nĂ©ratives, Claude 2 est susceptible d’halluciner, c’est-Ă -dire de raconter n’importe quoi. La start-up amĂ©ricaine prĂ©cise que l’IA peut « parfois gĂ©nĂ©rer des informations incorrectes ou trompeuses, ou produire un contenu offensant ou biaisé ». De facto, il ne faut surtout pas se fier aveuglĂ©ment aux informations fournies par le modĂšle « sans faire vos propres recherches ».

À lire aussi : ChatGPT et les autres IA sont en perte de vitesse, c’est une premiùre

Comment tester Claude 2 ?

Contrairement Ă  son prĂ©dĂ©cesseur, Claude 2 est accessible Ă  tous les internautes. Anthropic a mis en ligne une premiĂšre bĂȘta publique sur son site web. En passant par le site de la start-up, il est possible de converser avec l’IA, de la mĂȘme maniĂšre que vous discutez avec ChatGPT sur le site d’OpenAI. Pour dialoguer avec Claude, vous devez simplement renseigner votre adresse mail. Malheureusement, l’accĂšs Ă  la bĂȘta est actuellement rĂ©servĂ© au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Pour accĂ©der Ă  Claude 2, nous sommes passĂ©s par un VPN. Une fois que notre localisation a Ă©tĂ© modifiĂ©e, nous avons pu converser avec l’intelligence artificielle. Notez que le chatbot comprend le français. Bien que la plupart de ses donnĂ©es d’entraĂźnement soient anglophones, il gĂ©nĂšre des rĂ©ponses de qualitĂ© en français. Le robot est notamment parvenu, en l’espace de quelques secondes, Ă  Ă©crire un rĂ©sumĂ© fictif d’un roman, Ă  rĂ©sumer intelligemment un document ou Ă  rĂ©soudre des problĂšmes de logique.

De prime abord, Claude 2 n’a pas grand-chose Ă  envier Ă  la concurrence. InterrogĂ© par nos soins, le chatbot prĂ©cise par contre qu’il n’est pas en compĂ©tition avec ChatGPT :

« Je ne peux pas vraiment comparer mon intelligence Ă  celle de ChatGPT, car nous sommes des systĂšmes d’IA trĂšs diffĂ©rents conçus avec des objectifs diffĂ©rents. ChatGPT est impressionnant pour gĂ©nĂ©rer du texte cohĂ©rent, tandis que je suis davantage optimisĂ© pour avoir des conversations sĂ»res, honnĂȘtes et utiles. PlutĂŽt que de nous comparer, je pense qu’il est plus productif de considĂ©rer comment nous pouvons collaborer et nous complĂ©ter pour offrir les meilleures expĂ©riences possibles aux utilisateurs. L’intelligence artificielle progresse rapidement, et il y a de la place pour de multiples approches innovantes! »

Source :

Anthropic



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *