Un spa crée la polémique en dévoilant qu’il mine du bitcoin pour chauffer ses piscines

0

[ad_1]

Bathhouse, un spa situé à New-York, a commencé à miner du bitcoin l’an dernier. Il a fait part de son projet à ses clients, dont les avis sont partagés.

“Saviez-vous que nos piscines sont chauffées grâce à l’énergie produite par le minage de bitcoin?” a posté Bathhouse, un spa situé à Brooklyn (New-York), sur son compte Instagram. La publication a suscité une vague de commentaires, bien plus nombreux qu’à la normale, entre soutien et rejet de l’initiative. “Super! J’irai plus souvent chez Bathhouse désormais”, a indiqué un client. Mais tous les clients ne sont pas de cet avis. “Cela me fait moins aimer Bathhouse. Maintenant, je me demande qui exploite cette cryptomonnaie, qui en profite, et si je soutiens cela. Nous allons avoir besoin de transparence”, a déclaré un autre client de l’établissement.

“Effondrement du climat”

“L’initiative contribue à l’effondrement du climat en soutenant le bitcoin”, regrette un autre client. Pour rappel, les bitcoins sont créés dans des “fermes de minage” grâce à la puissance de calcul de nombreuses machines et ordinateurs. Or, faire tourner toutes ces machines nécessite énormément d’électricité. Malgré le développement de fermes de minages “vertes”, le bitcoin souffre toujours d’une image ternie sur la question de son impact sur l’environnement.

Sur son site internet, Bathhouse indique qu’il a commencé à miner des bitcoins en 2022 dans le cadre d’un “projet pilote à petite échelle”, au départ “pour chauffer quelques piscines”. “Au lieu d’utiliser l’électricité pour le chauffage d’une piscine électrique, nous utilisons l’électricité pour faire fonctionner le mining”, peut-on lire.

“La grande majorité de l’électricité utilisée pour la puissance de calcul est convertie en chaleur par les ASIC (machines spécifiques qui permettent de miner du bitcoin, NDLR). La chaleur est dispersée dans le fluide diélectrique du réservoir dans lequel se trouvent les mineurs”, précise le spa.

Utiliser “deux fois” l’électricité

Avec ce procédé, le spa indique être “neutre” sur le plan énergétique, car il alimente “le mining avec l’énergie que nous devions déjà acheter pour chauffer nos piscines”. Cela va même plus loin. Le spa indique être en mesure d’utiliser l’électricité “deux fois”.

“Une fois pour miner des bitcoins, et une seconde fois pour chauffer nos piscines. Nous sommes en mesure de récupérer une grande partie de nos coûts énergétiques tout en soutenant le réseau Bitcoin et en nous consacrant à un projet d’ingénierie amusant”, peut-on lire.

Pour les clients qui se demandent à qui reviennent les bitcoins minés pendant qu’ils profitent des piscines et du sauna, le spa a indiqué que le bitcoin restait dans sa trésorerie. A ce jour, il n’a vendu aucun de ses bitcoins et n’a pas l’intention de le faire.



[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *