Twitter limite le nombre quotidien de lectures de publications, annonce Elon Musk

0



Elon Musk, le président de Twitter, a annoncé samedi que les comptes non vérifiés auraient désormais un accÚs limité à 600 publications par jour, contre 6 000 pour les comptes vérifiés. Le but, selon lui : lutter contre la récupération des données.

Publié le :

Les comptes non vérifiés de Twitter, qui ne bénéficient pas de la coche bleue, verront leur accÚs aux publications limité, a annoncé le président exécutif Elon Musk samedi 1er juillet. Ils auront désormais accÚs à la lecture de 600 publications par jour, contre 6 000 par jour pour les comptes vérifiés. La limite quotidienne sera de 300 pour les nouveaux comptes non vérifiés. 

Des plafonds qui devraient ĂȘtre “bientĂŽt” relevĂ©s Ă  8 000, 800 et 400 respectivement, selon le patron de Twitter.


Une dĂ©cision prise “pour remĂ©dier aux niveaux extrĂȘmes de recueil de donnĂ©es et de manipulation de systĂšme”, a expliquĂ© Elon Musk dans un tweet. La veille, il avait dĂ©jĂ  annoncĂ© qu’il ne serait plus possible de lire des messages sur le rĂ©seau sans se connecter et donner ses identifiants.

Une lutte contre l’IA

“Des centaines d’organisations (peut-ĂȘtre plus) glanaient des donnĂ©es sur Twitter de façon trĂšs agressive, au point que cela perturbait l’utilisation ordinaire” par les internautes, selon l’actionnaire majoritaire du groupe de San Francisco.

En limitant le nombre de tweets qui peuvent ĂȘtre lus par compte, Elon Musk cherche Ă  empĂȘcher ces organisations de recueillir les quantitĂ©s massives de donnĂ©es qui servent notamment Ă  dĂ©velopper des modĂšles d’intelligence artificielle (IA) dite gĂ©nĂ©rative.

À lire aussiChatGPT : mettre l’IA sur pause, “un enjeu existentiel” ?

Pour mettre au point un modĂšle gĂ©nĂ©ratif capable de rĂ©pondre de façon similaire Ă  une personne humaine Ă  des demandes en langage courant, ces sociĂ©tĂ©s doivent “entraĂźner” l’interface en lui donnant des exemples de conversations.

“Quasiment toutes les boĂźtes qui font de l’IA, des start-up aux plus grands groupes du monde ramassaient de grandes quantitĂ©s de donnĂ©es”, a insistĂ© Elon Musk. “C’est un peu frustrant de devoir ajouter, en urgence, un nombre important de serveurs pour le seul fait de justifier la valorisation indĂ©cente de certaines start-up de l’IA.”

Le milliardaire a critiquĂ© par le passĂ© des sociĂ©tĂ©s d’intelligence artificielle comme OpenAI, propriĂ©taire de ChatGPT.

Avec AFP





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *