Twitter est en panne ? Ce n’est pas que vous, Elon Musk a fortement bridé le réseau social

0


Depuis ce samedi 1er juillet 2023 au matin, Elon Musk a mis en place de nouvelles limitations pour Twitter. Le réseau social devient quasi inaccessible dans sa version gratuite.

Source : Frandroid

Officiellement pour contrecarrer un usage abusif du réseau social, mais plus probablement pour pousser une nouvelle fois les gens à s’abonner à Twitter Blue, Elon Musk a unilatéralement mis en place un nouveau bridage sur son réseau social.

« Limite de taux dépassée »

Depuis ce samedi matin 1er juillet 2023, les utilisateurs de Twitter ont petit à petit découvert le message « Limite de taux dépassée » suggérant qu’une mise à jour du réseau social avait largement bridé son usage. Cela survient alors que Twitter a récemment bloqué l’accès aux tweets depuis son site web si l’on n’est pas connecté à un compte. Le réseau social rejoint ainsi les pratiques de LinkedIn ou de Facebook en la matière.

 

Il est encore possible d’accéder aux notifications et de répondre à des messages privés ou des mentions, mais l’affichage de son flux devient impossible. Le problème est présent autant sur le site web que sur les applications officielles.

Elon Musk annonce les limitations

Elon Musk a publié un tweet le 1er juillet à 19 h 00 (heure de Paris) pour expliquer le problème. De fait, ce tweet est ironiquement inaccessible à de nombreux utilisateurs victimes de la nouvelle version du réseau social. On y apprend que l’homme d’affaires souhaite limiter l’accès aux données de Twitter qui seraient récupérées par des acteurs externes de façon « extrême ».

Pour contrecarrer cela, il annonce que les comptes ont désormais un nombre d’affichages de tweets restreint dans la journée.

  • Nouveaux comptes : 300 tweets affichés par jour
  • comptes Twitter gratuits : 600 tweets affichés par jour
  • comptes Twitter payants Blue « vérifiés » : 6000 tweets affichés par jour

Afficher 600 messages sur un réseau social connu pour ses posts très brefs, cela peut aller très vite. Heureusement, Elon Musk promet que la mesure est temporaire. Reste que le réseau social semble se refermer sur lui-même alors que son succès s’est construit sur sa viralité. Twitter est sans doute la plateforme sociale la plus importante au monde, qu’on l’utilise ou non.

Un bug ou une facture impayée ?

Difficile de savoir si Elon Musk dit vrai concernant la raison des nouvelles limitations de Twitter. Certains internautes ont fait le rapprochement entre la date du 1er juillet et l’expiration au 30 juin d’un gros contrat avec Google Cloud pour une partie de l’hébergement de la plateforme. Ce fut dévoilé par Plateformer au début du mois de juin : Twitter aurait refusé de régler la facture et aurait essayé de renégocier avec Google depuis le mois de mars.

D’autres internautes font le lien avec la récente mise à jour qui empêche la lecture de tweets sans être connecté à un compte. Ce changement aurait entrainé des cas d’utilisation que les ingénieurs de Twitter n’avaient pas imaginés, avant de se faire licencier par Elon Musk. Résultat, l’utilisation de Twitter provoquerait en quelque sorte une attaque DDOS automatique.

Les concurrents se frottent les mains

Depuis plusieurs mois, d’autres acteurs cherchent en vain à se poser en alternative. Meta serait notamment au travail sur une nouvelle fonction pour Instagram ressemblant beaucoup à Twitter.

Le jeune réseau social Bluesky, un concurrent de Twitter en beta fermée, a annoncé que ses serveurs étaient saturés en raison d’un trafic record.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *