Tuxera met le cap sur le stockage entreprise

0


Fort de la rcriture du protocole SMB pour Linux, en alternative Samba, le finlandaisTuxera vient sduire les fournisseurs comme les entreprises la recherche de plus de performances pour les accs fichiers.

Bien connu pour ses outils pour MacOS (support des volumes NTFS et exFAT) et pour les cartes SD et clefs USB (formatage optimisĂ©), le finlandais Tuxera a choisi de diversifier ses activitĂ©s en dĂ©veloppant une entitĂ© dĂ©diĂ©e aux systĂšmes embarquĂ©s (tests et gestion des composants flash, systĂšmes de fichiers adaptĂ©s et couche rĂ©seau) et une autre aux entreprises avec un protocole SMB (Server Message Block) rĂ©Ă©crit et une stack NTFS revue pour accompagner son virage vers la protection des donnĂ©es. CEO de Tuxera depuis quatre ans, Tuukka Ahoniemi nous a expliquĂ© lors d’un IT Press Tour Ă  Berlin en juin dernier, que « par le biais d’acquisitions, nous avons Ă©largi nos atouts, nos produits de mise en rĂ©seau, et approfondi notre middleware pour les OS temps rĂ©el. Et de nos jours, notre domaine de croissance le plus important est le stockage d’entreprise, oĂč nous travaillons avec nos produits, rĂ©sultant de la combinaison de notre systĂšme de fichiers Fusion et de notre implĂ©mentation de SMB ».

Avec ses stacks Fusion File Share et NTFS, Tuxera adresse le marché des entreprises et des fournisseurs. (Crédit S.L.)

Avec Fusion File Share (un serveur SMB pour Linux, alternatif Ă  Samba) et NTFS by Tuxera, l’éditeur finlandais propose des briques pour complĂ©ter les solutions de stockage de type SDS – comme Croit, Weka ou StorOne – utilisĂ©es dans les entreprises avec des fonctionnalitĂ©s telles que des instantanĂ©s (une sauvegarde de l’Ă©tat des donnĂ©es – via les metadata – Ă  un instant donnĂ©) pour effectuer des sauvegardes. Alternative open source Ă  Samba et Ă  d’autres serveurs SMB/CIFS, Fusion File Share vient apporter la prise en charge du stockage en rĂ©seau de type NAS pour partager des fichiers en rĂ©seau avec des performances Ă  la hausse, notamment pour les accĂšs Ă  des ressources vidĂ©o. Avec NTFS Enterprise Edition, Tuxera greffe des services de protection Ă  une solution comme Orca Security, Ă  savoir crĂ©ation, lecture et montage des snapshots depuis des volumes NTFS.

Fusion File Share vient s’intĂ©grer aux SDS de fournisseurs comme Weka ou StorOne. (CrĂ©dit S.L.)

Un systÚme distribué à venir

” Vous pouvez utiliser notre serveur SMB dans des systĂšmes embarquĂ©s et notre NTFS dans des Ă©quipements intĂ©grĂ©s, ainsi que de nombreux autres outils. Pour comprendre ce dont les clients ont vraiment besoin, nous devons aborder les domaines sĂ©parĂ©ment et conduire deux stratĂ©gies diffĂ©rentes pour fournir des modĂšles d’achat qui correspondent au cas d’utilisation du client”, a prĂ©cisĂ© le CEO. Pour la partie entreprise, Tuxera propose des solutions SMB performantes pour les mĂ©dias et le HPC IA, et dans sa feuille route, le finlandais n’exclut pas de dĂ©velopper un systĂšme de fichiers distribuĂ© Ă  l’horizon 2027/28.

Plusieurs cas d’usage sont mis en avant par Tuxera pour sa brique Fusion File Share, ici le HPC. (CrĂ©dit S.L.)

” Nous employons 140 personnes environ, et environ la moitiĂ© d’entre eux sont des ingĂ©nieurs, et ils codent : pour la plupart ce sont des dĂ©veloppeurs purs et durs en C. ParticularitĂ© intĂ©ressante, nous avons 60 personnes en Finlande autour de Helsinki, 25 Ă  Seattle, 20 en Hongrie et 5 au Japon”, nous a prĂ©cisĂ© le CEO. Pour le chiffre d’affaires, le dirigeant annonce 25 millions d’euros en 2022 pour un Ebitda de 5,9 millions d’euros.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *