Tesla échappe à la commission de l’App Store, une largesse d’Apple ?

0


Elon Musk n’est pas le dernier à se plaindre de la « taxe Apple », autrement dit la commission que prélève le constructeur sur les ventes réalisées dans les applications distribuées par l’App Store. Mais le patron de Twitter, qui est aussi celui de Tesla, semble bien profiter d’une largesse du constructeur informatique…

L’application pour iPhone développée par Tesla permet à l’utilisateur d’acheter un pack de fonctions supplémentaires baptisé Connexion Premium, facturé 9,99 euros par mois. Le conducteur peut ainsi profiter des cartes avec vue satellite, de la visualisation de la circulation en temps réel, du mode karaoké, de la vidéo en continu… Une fois activées, ces fonctionnalités sont accessibles directement depuis la tablette du véhicule.

La sacro-sainte commission d’Apple

Il y a cependant une exception : la vue caméra en direct du mode Sentinelle. Il est possible de consulter les flux des différentes caméras de son véhicule Tesla sur l’écran de son iPhone. D’après Gizmodo, la présence de cette fonction devrait obliger Tesla à vendre ce pack avec le système de paiement de l’App Store, ce qui reviendrait à verser à Apple une commission (30 % la première année, 15 % au-delà).

Or, ce bouquet de services peut être acheté au moyen d’une carte bancaire, sans passer par le mécanisme d’achat de la boutique d’Apple. Les règles de l’App Store sont pourtant claires : l’achat d’options et de fonctions supplémentaires qui s’utilisent au sein d’une application doivent donner lieu à une commission pour Apple… Cette vue caméra étant intégrée dans l’app Tesla, ce dernier devrait donc verser son écot au constructeur informatique, mais ce n’est pas le cas.

Tesla évite donc la fameuse « taxe Apple » et au vu de la popularité de ses véhicules et de leurs fonctions connectées, cela a probablement représenté un manque à gagner de plusieurs millions de dollars pour l’App Store. S’agit-il d’une largesse ? Ce serait étonnant, Apple ne faisant habituellement aucun cadeau aux développeurs pour tout ce qui a trait à sa sacro-sainte commission. Ce qui lui a d’ailleurs valu un procès retentissant contre Epic.

Cette « générosité » d’Apple, qui n’est probablement qu’un oubli de la part de l’entreprise, est ironique au vu de la manière dont Elon Musk a pu se plaindre par le passé de la commission de l’App Store en des termes très virulents. Au moment de relancer l’abonnement Twitter Blue, il avait même menacé (sans aller plus loin) de créer un « smartphone alternatif » pour éviter le « duopole » d’Apple et de Google sur le marché — ce qui leur permet d’imposer leurs systèmes de paiement.

Le « chief twit » s’était même rendu en novembre dernier à l’Apple Park pour mettre sur la table le sujet de la commission de l’App Store avec Tim Cook, le CEO d’Apple. Visiblement, ce dernier a su trouver les mots pour rassurer Musk, qui n’a depuis plus rien dit sur la « taxe Apple ».

Source :

Gizmodo





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *