tensions à la centrale nucléaire de Zaporijia

0


Image de couverture : La centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d’Europe, située dans le sud-est de l’Ukraine, le 27 juin 2023. LIBKOS / AP

  • L’armée ukrainienne a mis en garde mardi 4 juillet contre « la préparation possible d’une provocation sur le territoire de la centrale de Zaporijia dans un avenir proche ». Elle avance que des « objets similaires à des engins explosifs ont été placés sur le toit extérieur des réacteurs 3 et 4 ». « Leur détonation ne devrait pas endommager les générateurs mais donner l’impression de bombardements depuis le côté ukrainien », poursuit l’armée, avertissant que Moscou « fera de la désinformation à ce sujet ».
  • « J’ai averti Emmanuel Macron que les troupes d’occupation préparaient des provocations dangereuses à la centrale de Zaporijia », a dit M. Zelensky dans un communiqué mardi soir, après une conversation téléphonique avec le président français. « Nous sommes convenus de contrôler au maximum la situation, avec l’AIEA [Agence internationale de l’énergie atomique] », a-t-il ajouté.
  • Le Kremlin a fait état mardi de « contacts » avec les Etats-Unis concernant le journaliste américain Evan Gershkovich, emprisonné en Russie, sans toutefois confirmer que des négociations avaient lieu en vue d’un possible échange de prisonniers.
  • La Russie a dit mardi ne voir « aucune raison » de prolonger l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, qui expire en juillet, Moscou se plaignant depuis des mois d’entraves à ses propres livraisons de produits agricoles. « Dans ces conditions, il est évident qu’il n’y a aucune raison de poursuivre [l’accord] qui expire le 17 juillet », a fait savoir le ministère des affaires étrangères russe dans un communiqué.
  • Au moins 31 personnes, dont 9 enfants, ont été blessées lors d’un bombardement russe sur la ville de Pervomaïsky, dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, a annoncé mardi la présidence.
  • A quelques jours d’un sommet crucial à Vilnius centré sur l’Ukraine, le Norvégien Jens Stoltenberg, à la tête de l’OTAN depuis 2014, a annoncé qu’il avait été reconduit à son poste de secrétaire général pour une nouvelle année. Le président ukrainien l’a félicité.
  • Le président russe, Vladimir Poutine, a assuré que son pays allait « continuer de résister » face aux « pressions extérieures » et aux « sanctions », lors d’un sommet virtuel de l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS).
  • Elena Milachina, une journaliste d’investigation russe travaillant pour le journal indépendant « Novaïa Gazeta », et l’avocat Alexander Nemov ont été passés à tabac, en Tchétchénie, annonce l’ONG russe de défense des droits humains Memorial.
  • Cinq drones ukrainiens ont été neutralisés mardi matin près de Moscou et dans sa région, a annoncé mardi le ministère de la défense russe.

Retrouvez notre direct d’hier en cliquant sur ce lien.

Reportage. En Ukraine, sur la ligne de front avec les artilleurs

Décryptages. Un bureau pour enquêter sur l’agression russe ouvre à La Haye

Reportage. A Kherson, l’acte de bravoure d’une église orthodoxe qui défie la Russie

Décryptages. Le char Leclerc en pleine cure de rajeunissement

Chronique. La résistance à Poutine de l’Ukraine russophone

Vidéo. Comment l’armée russe fortifie ses positions en Ukraine

Reportage. A Tchernivtsi, ville de l’arrière en Ukraine, le coût humain de la guerre





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *