Telex : Elon Musk incrimine l’IA sur les limitations de Twitter, Production restreinte pour le Vision Pro, Bouygues Construction attaque ses cyber-assureurs, Des données de magistrats français publiées

0


– Elon Musk incrimine l’IA sur les limitations de Twitter. Ce week-end des utilisateurs ont vu apparaître des messages « limite de plafond dépassée », « impossible de récupérer les tweets ». Il a fallu attendre un tweet d’Elon Musk pour savoir que ces messages étaient liés à la mise en place de restriction, conséquence du « scrapping » des données du site par les entreprises spécialisées en IA. « Presque toutes les entreprises qui font de l’IA, des start-ups aux plus grandes sociétés de la planète récupèrent de grandes quantités de données », précise le dirigeant. Et d’ajouter, « il est exaspérant de devoir mettre en route en urgence un grand nombre de serveurs juste pour faciliter la valorisation scandaleuse d’une start-up en IA ». En conséquence, il a décidé que les comptes vérifiés seraient limités à la lecture de 6 000 messages par jour, les comptes non vérifiés à 600 et les nouveaux comptes non vérifiés à 300 par jour. Il est ensuite revenu deux fois sur ces restrictions pour atteindre respectivement 10 000, 1 000 et 500. Par ricochet, ces limitations ont perturbé des sites tiers comme Tweetdeck.

– Production restreinte pour le Vision Pro d’Apple. Le casque de réalité mixte présenté à la WWDC ne doit être commercialisé que l’année prochaine, mais sa fabrication s’avère plus complexe que prévue. Le Financial Times rapporte qu’Apple a décidé de revoir « considérablement » les prévisions de production. La firme tablerait sur un volume de 400 000 unités d’ici l’année prochaine, selon le quotidien économique contre un million initialement.

– Bouygues Construction attaque ses cyber-assureurs. Selon le site l’Informé, le spécialiste du BTP a porté plainte contre Zurich Assurance et Liberty suite à la cyberattaque de 2020 par le ransomware Maze. La firme réclame aux assureurs la somme de 20 millions d’euros au titre de sa police. A l’époque, Bouygues Construction avait vu une grande partie de ses ordinateurs bloqués et les cybercriminels dérober une grande quantité de données. Le groupe Maze s’est éteint en septembre 2020 en laissant derrière lui une longue liste de victimes, comme Leon Grosse, SK-Hynix, Cognizant, LG et Xerox

– Des données de magistrats publiées. Ce week-end, un groupe de cybercriminels nommé Kromsec a revendiqué le piratage du ministère de la Justice en représailles à la mort de Nahel. Aujourd’hui, le gang a publié sur le dark web une liste de 1 120 données sur des magistrats et des avocats. Interrogé par nos confrères du Monde, le ministère ne minimise pas l’affaire mais précise que les informations sont « anciennes » et qu’il ne s’agit pas d’un fichier provenant du ministère. Une plainte a néanmoins été déposée.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *