Telex : Des données clients de la Deutsche Bank exposées, La FTC enquête sur OpenAI, La première norme LiFi publiée

0

[ad_1]

– Des données clients de la Deutsche Bank exposées. L’établissement bancaire a confirmé à nos confrères de Bleepingcomputer qu’une violation de données chez l’un de ses fournisseurs de services avait exposé les données de ses clients. La banque a identifié l’incident comme une attaque exploitant une faille dans le logiciel MoveIT Transfer. Ce dernier est utilisé par le groupe de ransomware Clop et revendique une longue liste de victimes (Shell, les hôtels Radisson ou le spécialiste du GPS TomTom). Dans le cadre de la banque allemande, les données exposées comprenaient des noms de clients et des numéros de compte. L’établissement a également averti que plus de 100 entreprises dans plus de 40 pays étaient potentiellement touchées.

– La FTC enquête sur OpenAI. L’agence fédérale américaine a, selon plusieurs médias, lancé une enquête sur la start-up à l’origine de ChatGPT. L’instance lui reproche de s’être « livrée à des pratiques déloyales ou trompeuses en matière de confidentialité ou de sécurité des données », mais aussi « des risques de préjudice pour les consommateurs, y compris les atteintes à la réputation, en violation de l’article 5 du FTC Act ». La FTC demande donc plusieurs informations à la jeune pousse : dresser la liste des tiers qui ont accès à ses grands modèles linguistiques (LLM), de ses dix principaux clients ou concédants de licence, d’expliquer comment elle conserve et utilise les informations relatives aux consommateurs, comment elle obtient les informations nécessaires à la formation de ses LLM, et plus encore. Elle veut par ailleurs des données supplémentaires concernant sur un bug survenu en mars dernier.

– La première norme LiFi publiée. La transmission de données par la lumière est officiellement normalisée sous l’appellation 802.11bb. Elle a été élaborée par le Light Communications 802.11bb Task Group présidé par PureLiFi à Edimbourg et soutenue par la technologie développée par Fraunhofer HHI en Allemagne. La norme, ratifiée en juin dernier, définit les spécifications de la couche physique et les architectures système pour les communications sans fil utilisant des ondes lumineuses. Elle jette les bases d’une adoption généralisée de la technologie et ouvre la voie à l’interopérabilité des systèmes LiFi avec la norme WiFi, qui a fait ses preuves.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *