Suspendu quatre matches, Owen Farrell (Angleterre) manquera deux matches de la Coupe du monde

0



C’est un nouveau coup dur pour un quinze de la Rose d√©j√† en difficult√©. Les Anglais seront priv√©s de leur capitaine, Owen Farrell, pour les deux premiers matches de la Coupe du monde (8¬†septembre au 28¬†octobre), face √† l’Argentine et au Japon, leurs plus s√©rieux rivaux pour la qualification en quarts de finale.

Le joueur a √©t√© suspendu quatre rencontres pour son plaquage dangereux sur le Gallois¬†Taine Basham, il y a dix jours (victoire 19-17, √† Twickenham). Il avait √©t√© dans un premier temps blanchi par une comit√©, compos√© d’officiels australiens, qui avait annul√© le carton rouge.¬†Une d√©cision inattendue qui avait provoqu√© un toll√©.¬†World Rugby avait fait appel ¬ę¬†apr√®s avoir examin√© l’int√©gralit√© de la d√©cision √©crite¬†¬Ľ, et un comit√© d’appel avait √©t√© nomm√© pour statuer sur l’affaire, ce qui a √©t√© fait ce mardi.

La suspension comprend le match contre l’Irlande jou√© samedi dernier

√Ä l’issue d’une audience interminable, qui a commenc√© √† 8h30, ce comit√© a confirm√© le carton rouge de Farrell, finalement suspendu quatre matches. ¬ę Il¬†a √©t√© d√©cid√© √† l’unanimit√© que lors de l’audience de premi√®re instance, la commission de discipline aurait d√Ľ prendre en compte la tentative du joueur d’envelopper son adversaire dans le plaquage : or ce point ne figurait pas dans la d√©cision initiale, est-il indiqu√© dans un communiqu√©. √Ä la suite de l’examen de cet √©l√©ment-cl√© par le comit√© d’appel, il a √©t√© d√©termin√© que l’arbitre avait eu raison de prendre la d√©cision d’infliger un carton rouge (√† Owen Farrell).¬†¬Ľ

Le comit√© a par ailleurs accept√© que cette sanction de quatre matches int√®gre l’Irlande-Angleterre disput√© samedi dernier, pour lequel Farrell avait √©t√© volontairement √©cart√© par son staff. La suspension s’applique donc aux trois matches suivants : celui contre les Fidji, qui aura lieu ce samedi puis les deux premiers matches de l’Angleterre √† la Coupe du monde.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *