Se prenant pour un détective, il aide une personne à récupérer 320.000 dollars en cryptomonnaies

0



Un cadre de Coinbase assure avoir aidé une personne à récupérer 322.000 dollars en cryptomonnaies sur un compte crypto inactif depuis 2016.

Une histoire insolite de plus dans l’univers des cryptomonnaies. Conor Grogan, un cadre de la bourse crypto américaine Coinbase, s’est transformé en détective crypto. Dans un thread publié mercredi sur Twitter, ce dernier assure avoir aidé une personne à récupérer 322.000 dollars en cryptomonnaies sur un compte crypto inactif depuis 2016.

“Il est courant d’oublier que l’on a des fonds sur la blockchain”, a déclaré Conor Grogan, en référence aux personnes ayant vécu le hard fork de la blockchain Ethereum en 2016.

Hard fork en 2016

Pour rappel, il existe différents types de fork dans l’univers crypto: les soft fork et les hard fork. On parle de hard fork quand il y a une mise à jour du protocole de la blockchain obligeant tous les utilisateurs à l’accepter s’ils veulent continuer à utiliser cette blockchain. Un hard fork crée alors deux blockchains qui coexistent et chaque blockchain est régie par son propre protocole.

En 2016, il y a eu un vol de 3,6 millions d’ethers sur la blockchain Ethereum. Ceux qui géraient le protocole Ethereum ont souhaité modifier la blockchain, pour annuler le vol en question. Or, une partie de la communauté considérait qu’ils ne pouvaient pas prendre une décision arbitraire pour annuler une transaction, ce qui a conduit à un fork d’Ethereum: Ethereum Classic, avec sa cryptomonnaie éponyme.

Après le hard fork, les détenteurs d’ethers se sont retrouvés avec un équivalent ethereum classic, autrement dit si vous possédiez 1 ether avant le hard fork, vous receviez 1 ethereum classic après la scission.

Une crypto, un indice

Revenons à l’histoire de Conor Grogan. Le cadre de Coinbase a “parcouru” la liste des comptes (adresses publiques) possédant toujours plus de 250.000 dollars d’ethereum classic. Sur les 20 comptes cryptos dénichés, Conor Grogan a retrouvé l’identité du propriétaire d’un compte commençant par “0x475”.

De fait, s’il n’est pas possible de connaître l’identité d’une personne sur la blockchain bien que ses transactions soient visibles, un indice l’a mené vers le propriétaire du compte: une cryptomonnaie baptisée eosDAC figurait dans ce même compte. Grâce à cette cryptomonnaie, il a pu établir un rapprochement avec l’histoire du propriétaire.

“Il s’avère que le propriétaire de 0x475 s’est fait voler ses économies par un pirate informatique en 2019 et était dans une bataille juridique avec son fournisseur de cybersécurité ainsi qu’avec Bitfinex”, indique Conor Grogan.

Conor Grogan assure, grâce aux documents juridiques, avoir retrouvé l’identité du propriétaire, et l’avoir informé de sa découverte. “J’espère avoir égayé sa journée”, a tweeté ce dernier.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *