quand le logo Apple fait flamber les prix

0


Apple est, avec Nintendo et une toute petite poignĂ©e d’autres entreprises du secteur tech, un des chouchous des maisons d’enchĂšres. Les produits et les documents officiels (en bonne condition) du constructeur s’arrachent gĂ©nĂ©ralement Ă  des prix dĂ©lirants ! Et tout peut vraiment se vendre Ă  l’encan, tout y compris n’importe quoi. VoilĂ  un florilĂšge non exhaustif, mais ĂŽ combien significatif.

iPod 1Úre génération

  • AnnĂ©e de sortie : 2001
  • Prix d’origine : 399 $
  • Prix ajustĂ© Ă  l’inflation : 688 $
  • Prix de vente aux enchĂšres : 29 000 $
iPod 29000$
© Rally

L’iPod premier du nom, commercialisĂ© fin 2001, a participĂ© de la renaissance d’Apple alors que l’entreprise dansait toujours au bord du volcan. Ironiquement, il aura fallu attendre le lancement d’iTunes sur Windows, deux ans plus tard, pour que les baladeurs replacent fermement Apple sur le radar des constructeurs informatiques qui comptent !

MalgrĂ© tout, ce modĂšle a marquĂ© son temps par son design, sa molette mĂ©canique, son interface ultra-simple et un disque dur de 5 Go capable de stocker 1 000 morceaux « dans votre poche »  Ă  transfĂ©rer depuis un Mac grĂące Ă  un cĂąble FireWire. Pas de sans fil ni de streaming ici !

Le site Rally a vendu un iPod 1Ăšre gĂ©nĂ©ration jamais dĂ©ballĂ©, au prix mirobolant de 29 000 $. Le baladeur avait Ă©tĂ© achetĂ© en dĂ©cembre 2001 Ă  l’Apple Store de Willowbrook, au Texas, qui venait juste d’ouvrir ses portes. Le propriĂ©taire l’a reçu Ă  NoĂ«l, un joli cadeau dont il ne s’est jamais servi : la boĂźte a Ă©tĂ© rangĂ©e sur une Ă©tagĂšre, puis oubliĂ©e lĂ  pendant deux dĂ©cennies.

iPhone 1Úre génération

  • AnnĂ©e de sortie : 2007
  • Prix d’origine : 499 $
  • Prix ajustĂ© Ă  l’inflation : 735 $
  • Prix de vente aux enchĂšres : 190 372 $
iPhone enchĂšres 2007
© LCG Auctions

L’iPhone original lancĂ© en 2007 avait des caractĂ©ristiques bien modestes quand on le compare avec les modĂšles actuels : Ă©cran rikiki de 3,5 pouces, puce Samsung, pas d’appareil photo en façade, pas d’App Store ni mĂȘme
 de 3G ! MalgrĂ© tout, c’est bien cet appareil qui a dĂ©fini ce que devait ĂȘtre un smartphone, et allumĂ© la mĂšche d’une rĂ©volution dont nous sentons toujours les effets aujourd’hui.

Est-ce que tout cela valait les 190 372 $ dĂ©pensĂ©s par un riche anonyme au mois de juillet ? Le modĂšle en question est assez rare : il est en effet Ă©quipĂ© de 4 Go, une version dont Apple a rapidement arrĂȘtĂ© la commercialisation pour favoriser la version de 8 Go, vendue plus chĂšre et aussi plus populaire. Selon la maison des enchĂšres LCG Auctions, l’iPhone en question appartenait Ă  un membre de l’équipe d’ingĂ©nieurs qui a mis au point l’appareil. Et puis il Ă©tait vendu scellĂ© dans sa boĂźte, jamais ouverte donc.

Lire aussi Un iPhone de 2007 bat un record lors d’une vente aux enchùres

Apple-1

  • AnnĂ©e de sortie : 1976
  • Prix d’origine : 666,66 $
  • Prix ajustĂ© Ă  l’inflation : 3 581,58 $
  • Prix de vente aux enchĂšres : 905 000 $
Apple-1 Bonhams enchĂšres
© Bonhams

L’ordinateur qui a initiĂ© la rĂ©volution de l’informatique personnelle avait une allure trĂšs modeste : c’était une carte-mĂšre Ă  laquelle il fallait joindre un clavier et un moniteur (et une caisse pour la protĂ©ger), mais contrairement aux usages de l’époque, l’ordinateur Ă©tait assemblĂ© au complet et « prĂȘt Ă  l’emploi » si on peut dire. Vendu Ă  l’origine 666,66 $ et montĂ© par Steve Wozniak lui-mĂȘme, l’Apple-1 a Ă©tĂ© produit Ă  200 unitĂ©s environ.

Cet ordinateur a connu une carriĂšre assez courte finalement : lancĂ© en juillet 1976, il a Ă©tĂ© remplacĂ© par l’Apple II en avril de l’annĂ©e suivante. NĂ©anmoins, son impact a Ă©tĂ© dĂ©cisif, ne serait-ce que parce qu’il a permis Ă  Steve Jobs et Steve Wozniak de lancer l’aventure Apple : l’entreprise a Ă©tĂ© incorporĂ© le 1er avril 1976.

En 2012, on estimait qu’il y avait moins d’une cinquantaine d’Apple-1 en circulation, avec 6 modĂšles toujours fonctionnels
 dont celui-ci qui, en 2014, s’est vendu la bagatelle de 905 000 $ (!) auprĂšs de la maison Bonhams. En plus de la carte-mĂšre, il Ă©tait livrĂ© avec un clavier, un moniteur, un adaptateur secteur, et tout un tas de documents d’époque. Il appartenait au prĂ©sident d’un Apple User Group qui l’a acquis en 1980. Conscient de la valeur historique de l’ordinateur, ce dernier est protĂ©gĂ© derriĂšre un Plexiglas depuis 1989.

Les enchĂšres autour des Apple-1 sont souvent l’occasion pour les amateurs fortunĂ©s de faire flamber leur carte bleue ! RĂ©guliĂšrement, des enchĂšres pour ces unitĂ©s, fonctionnelles ou pas, affichent des sommes folles.

Lire Un Apple-1 parfaitement fonctionnel mis aux enchĂšres

Un chĂšque Apple Computer

  • AnnĂ©e : 1976
  • Prix d’origine : 175 $
  • Prix de vente aux enchĂšres : 106 985 $
ChĂšque Apple Steve Jobs enchĂšres
© RR Auctions

Il faut bien commencer quelque part, et si Apple est aujourd’hui le monstre que l’on connait, les dĂ©buts de l’entreprise dans le garage des parents de Steve Jobs ont Ă©videmment Ă©tĂ© humbles. La sociĂ©tĂ© connue sous le nom d’Apple Computer Company a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e le 1er avril 1976 et c’était le patron qui signait les chĂšques !

Le 8 juillet de la mĂȘme annĂ©e, Apple s’offrait les services de Crampton, Remke & Miller, une firme de consultants en management, pour la somme de 175 $ payĂ© comme il se doit en chĂšque. Un bout de papier qui a refait surface en mai dernier, dans la collection de la maison . Le chĂšque, Ă  l’adresse de la boĂźte postale utilisĂ©e par Apple Ă  l’époque, est ornĂ© d’une magnifique signature de « Steven Jobs ».

Et c’est ce qui fait la vraie valeur du bout de papier, estimĂ© 25 000 $ et finalement vendue 106 985 $


La premiùre incorporation d’Apple

  • AnnĂ©e : 1er avril 1976
  • Prix Ă  l’origine : 0
  • Prix de vente aux enchĂšres : 1,59 million de dollars
Contrat incorporation Apple enchĂšres
© Sotheby’s

Tout le monde connait Steve Jobs et Steve Wozniak, mais le nom du troisiĂšme co-fondateur d’Apple est beaucoup moins cĂ©lĂšbre. Il s’agit de Ron Wayne, qui moins de deux semaines aprĂšs l’inscription d’Apple au registre des sociĂ©tĂ©s, dĂ©cide de reprendre ses billes contre un total de 800 $ : il possĂ©dait 10 % de la toute jeune sociĂ©tĂ©, ce qui reprĂ©sente aujourd’hui la bagatelle de 277 milliards de dollars !

NĂ©anmoins, c’est lui qui a conservĂ© les documents de la premiĂšre incorporation d’Apple avant de les revendre rapidement Ă  un collectionneur. De main en main, ce contrat de 3 pages a terminĂ© chez Sotheby’s oĂč, en 2011, il s’est vendu pour 1,59 million de dollars.

La K7 de Breakout

  • AnnĂ©e de sortie : 1977
  • Prix d’origine : pas cher
  • Prix de vente aux enchĂšres : Ă  vous de voir !
K7 Breakout enchĂšres
© RR Auctions

Il fut un temps pas si lointain oĂč le stockage se rĂ©alisait sur de bonnes vieilles cassettes ! On Ă©tait encore trĂšs loin des disques durs mĂ©caniques Ă  plateaux, et que dire des SSD. En 1977, Apple lançait deux cassettes contenant le jeu Breakout pour Apple II.

Ce jeu n’est pas n’importe quel jeu : il a en effet Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© par un certain Steve Wozniak deux ans plus tĂŽt pour le compte d’Atari qui en a fait une borne d’arcade. Bien qu’il a puisĂ© son inspiration de Pong, Breakout a initiĂ© un genre devenu fameux dans le petit monde du jeu vidĂ©o, celui du casse-briques bien entendu !

Le titre a connu un immense succĂšs aux États-Unis et au Japon, mĂȘme s’il n’a pas fait la fortune de son crĂ©ateur : Woz n’a en effet touchĂ© que 375 $ pour le jeu, alors que son acolyte Steve Jobs — qui s’est occupĂ© du logiciel — a reçu 5 000 $. L’honneur est sauf, puisque cet argent a Ă©tĂ© investi l’annĂ©e suivante pour crĂ©er Apple.

Cette paire de cassettes est toujours proposĂ©e aux enchĂšres chez RR Auction, jusqu’au 24 aoĂ»t ! Et le prix est encore raisonnable, il tourne autour de 200 $ (pour le moment !).

Sneakers Apple

  • AnnĂ©e : mi-90’s
  • Prix d’origine : inconnu
  • Prix de vente : 50 000 $
Sneakers Apple enchĂšres
© Sotheby’s

Le marchĂ© des sneakers est devenu tellement fou que le prix auquel s’est vendu cette paire d’Omega Sports aux couleurs arc-en-ciel d’Apple n’étonne plus personne ! Elle est tout de mĂȘme proposĂ©e 50 000 $ par Sotheby’s
 Ces chaussures ont Ă©tĂ© produites Ă  une toute petite quantitĂ© Ă  l’occasion d’une confĂ©rence pour les forces commerciales d’Apple, au mitan des annĂ©es 90.

MĂȘme si ces sneakers (pointure 44,5) n’ont jamais Ă©tĂ© portĂ©es, elles prĂ©sentent tout de mĂȘme quelques marques caractĂ©ristiques, comme des reflets jaunĂątres et des traces de colle. Elles ont malgrĂ© tout beaucoup d’allure avec leur logo Apple original sur la languette et sur le cĂŽtĂ©. Et elles sont aussi fournies avec des lacets rouges !

Les sandales de Steve Jobs

  • Prix actuel : une centaine d’euros
  • Prix de vente aux enchĂšres : 218 750 $
steve jobs sandales
Julien’s Auctions

La folie du fĂ©tichisme entourant les objets ayant appartenu Ă  Steve Jobs n’a d’égale que celle du fameux champ de distorsion de la rĂ©alitĂ© qui entourait le fondateur d’Apple. Et la rĂ©alitĂ© a justement pris un coup de pompe dans le derriĂšre lorsque ces sandales Birkenstock, fameusement portĂ©es par l’ancien patron du constructeur informatique dans les annĂ©es 70 et 80, ont Ă©tĂ© mises Ă  l’encan en septembre 2022 !

EstimĂ©es la bagatelle de 60 000 $, ces sandales ont donc trouvĂ© preneur Ă  plus de trois fois le prix espĂ©rĂ©. Pour la petite histoire, c’est l’ancien gestionnaire immobilier de Steve Jobs, Mark Sheff, qui a fourni la paire qui faisait partie « de son uniforme », d’aprĂšs sa fille Chrisann Brennan. En guise d’authentification, les semelles portaient l’empreinte des pieds du gĂ©nie
 Plus sĂ©rieusement, ces sandales ont Ă©tĂ© exposĂ©es Ă  plusieurs reprises, avec l’appui de Birkenstock.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *