Pourquoi les amateurs aiment tant la Coupe de France

0



Au coeur de l’√©t√© 1998, alors que la France f√™tait ses champions du monde et que le ballon rond √©tait un tube en vogue, le groupe √Ąrsenik se demandait¬†: ¬ę¬†Qu’est-ce qui fait courir les scar-las¬†?¬†¬Ľ Vingt-cinq ans plus tard, alors que des milliers d’amateurs font leur rentr√©e en Coupe de France (*), la question demeure alors que la moiti√© d’entre eux n’ira pas plus loin que cette fin ao√Ľt dans la comp√©tition. ¬ę¬†On sait tr√®s bien qu’on ne la gagnera pas, mais c’est du prestige¬†¬Ľ, r√©pond Gr√©gory Bigeard, entra√ģneur d’Esvres (D3, Indre-et-Loire). ¬ę¬†C’est un r√™ve pour tout le monde¬†¬Ľ, rench√©rit Dylan Palma, qui officie √† Demigny (D2, Sa√īne-et-Loire). Le technicien bourguignon, dont l’√©quipe re√ßoit Beaune (R1, C√īte d’Or), a conscience que son parcours en Coupe pourrait – d√©j√† – s’arr√™ter en ao√Ľt¬†: ¬ę¬†C’est souvent le cas chez nous (rires). Au moins, √ßa nous permet de rencontrer un autre football, ce n’est pas le m√™me sport¬†!¬†¬Ľ

Il n’emp√™che que le rendez-vous demeure pris√©¬†: 7¬†355 clubs – dont 341 dans les Ligues d’Outre-Mer – sur les quelque 14¬†000 que recense la FFF (estimation datant de 2020-2021) sont inscrits cette saison. ¬ę¬†Gr√Ęce √† un bon parcours en Coupe de France, on peut aller chercher un quatri√®me ou cinqui√®me tour avec la possibilit√© d’avoir des affiches int√©ressantes, estime Pascal Menier, pr√©sident de Mauron (D1, Morbihan). En 2020, on a re√ßu Saint-Malo qui √©voluait en N2 (0-9, cinqui√®me tour), √ßa fait des souvenirs pour les joueurs, des ressources int√©ressantes pour le club.¬†¬Ľ

¬ę¬†La Coupe, on l’a toujours jou√©e, on a fait un petit parcours il y a trois-quatre ans, jusqu’au 4e tour, on a eu les maillots (dotation √† ce stade de la comp√©tition), on en garde un super souvenir¬†¬Ľ, confirme Arnaud Serre, pr√©sident et entra√ģneur de l’Entente Vall√©e de la Dordogne (D2, Puy-de-D√īme). ¬ę¬†Sur le plan sportif, c’est mieux que des matches amicaux¬†¬Ľ, poursuit Menier, alors que septembre verra reprendre les Championnats d√©partementaux.

¬ę¬†On a 14 maillots, j’en ai trouv√© un qu’on avait offert √† un sponsor qui nous le laisse pour qu’on le floque et qu’on joue √† 15¬†¬Ľ

Dylan Palma, entra√ģneur de Demigny

Mais au-del√† d’un enjeu sportif relatif pour la horde de petits poucets en puissance, la Coupe de France offre surtout une possibilit√© de sortir des sentiers battus. ¬ę¬†On a droit √† 16 joueurs sur la feuille de match, contrairement au Championnat (14), donc on en profite. Pour la petite histoire, on a 14 maillots, j’en ai trouv√© un qu’on avait offert √† un sponsor qui nous le laisse pour qu’on le floque et qu’on joue √† 15¬†¬Ľ, sourit Palma.

L’occasion de se cr√©er des souvenirs

L’occasion aussi, pourquoi pas, d’√©crire son histoire. ¬ę¬†C’est toujours valorisant de passer des tours¬†: quand tu joues un gros, √ßa devient le match de ta saison¬†¬Ľ, estime Bigeard. Illustration √† Mauron¬†? ¬ę¬†On a eu la chance, en 2001, de rencontrer Le¬†Mans, √† l’√©poque en L2, avec Didier Drogba (0-6, septi√®me tour). Dans le club house, il y a une photo avec Drogba et les joueurs de chez nous qui ont particip√© √† cette √©pop√©e. Alors cette Coupe, on ne la galvaude jamais¬†¬Ľ, insiste le pr√©sident Menier. Pas une question d’argent, de recette pour des clubs qui n’appliquent pas, √† ce stade, de billetterie. Mais une notion de ¬ę¬†prestige¬†¬Ľ. Voil√† comment la Vieille Dame continue √† s√©duire.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *