Pourquoi le contrôle technique est plus cher pour les voitures électriques

0

[ad_1]

Le contrôle technique des voitures électriques est très spécifique. Et généralement plus cher que pour les voitures thermiques ! Si le contrôle technique est une évidence pour les voitures thermiques, de nombreux nouveaux électro-automobilistes se posent la question de savoir si leur nouvelle voiture zéro-émission doit également montrer patte blanche techniquement pour pouvoir circuler. Et c’est bien normal !

On entend tout le temps que les voitures électriques ont besoin de beaucoup moins d’entretien que les voitures thermiques, notamment en raison de leur absence de moteur (à explosion) et de fluides. Il y a effectivement peu de pièces en mouvement et de consommables. Et puis certains composants essentiels, comme les freins, sont également beaucoup moins sollicités puisque les voitures électriques disposent d’un freinage régénératif.

Mais alors, les voitures électriques sont-elles soumises au contrôle technique ? Si oui, est-ce le même que pour les voitures thermiques et quels sont les points essentiels de contrôle ? À quel moment faire votre premier contrôle technique de votre voiture électrique et tous les combien de temps est-il nécessaire ? Et enfin, le prix est-il identique à celui d’une voiture thermique ? On fait le tour complet de la question pour tout savoir sur le contrôle technique des voitures électriques.

Oui, il y a bien un contrôle technique pour les voitures électriques

Passer d’une voiture thermique à une voiture électrique nécessite forcément un petit temps d’adaptation. Pas tant pour le fait de rouler sans un bruit, ou seulement celui des pneus sur l’asphalte, que pour prendre l’habitude des recharges, anticiper une autonomie bien moindre, ou encore se familiariser avec le freinage régénératif par exemple qui fait freiner avec plus ou moins de force la voiture dès qu’on lève le pied de la pédale d’accélérateur (la fameuse conduite à une pédale).

Et puis il y a évidemment d’autres composantes d’avantages administratives à prendre en compte. Et notamment le passage du contrôle technique. Car oui, il y en a bel et bien un pour les véhicules électriques, obligatoire, et qui possède ses propres règles.

Où faire le contrôle technique de votre voiture électrique ?

Comme pour les véhicules thermiques, les voitures zéro émissions doivent passer dans les mains de professionnels agréés pour réaliser le contrôle technique. En revanche, mieux vaut vous renseignez sur le centre où vous avez vos habitudes préalablement, pour vous assurer qu’il est bel et bien habilité à s’occuper d’une voiture électrique.

Car comme il y a des points bien spécifiques à regarder en plus, une formation supplémentaire est nécessaire pour les contrôleurs. Notamment en ce qui concerne tous les éléments à haute tension de la voiture.

Quand faut-il faire le premier contrôle technique ?

Comme pour les véhicules thermiques, les voitures électriques ont un premier contrôle technique à réaliser 4 ans après la première mise en circulation. Pour être plus précis, et comme indiqué sur le site gouvernemental Service-public.fr, « le premier contrôle technique est à faire au cours des 6 mois avant le 4e anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule ».

À noter par ailleurs que ce premier rendez-vous pour un contrôle technique est à l’initiative du propriétaire de la voiture et qu’aucun rappel du constructeur automobile n’est envoyé. Il ne faut donc absolument pas oublier et le noter dans vos agendas.

Renouvellement du contrôle technique pour un véhicule électrique

De la même manière que pour les véhicules thermiques, les électriques, une fois le premier contrôle technique passé, doivent renouveler leur vignette tous les deux ans. Et ce, avant même que la date inscrite sur la vignette précédente soit effectivement dépassée.

Voiture électrique d’occasion : quand faire le contrôle technique ?

Avec de plus en plus de voitures électriques qui arrivent sur le marché, la question se pose évidemment d’acheter en seconde main. Et si c’est le cas, la plupart des voitures électriques étant encore relativement récentes, on peut se demander de savoir si un contrôle technique doit être fait par le vendeur avant de la céder ?

Dans ce cas, même si la voiture est d’occasion, il n’y a pas d’obligation de contrôle technique si la voiture vendue a moins de 4 ans depuis sa date de première mise en circulation.

En revanche si la voiture a plus de 4 ans, il faut obligatoirement qu’elle possède un contrôle technique valide réalisé dans les 6 mois avant la vente.

11 points de contrôle spécifiques à l’électrique

Si un contrôle technique « classique » nécessite 133 points de contrôle, pour une voiture électrique, 11 éléments sont inspectés en plus, spécifiques aux véhicules zéro émission. Dont un certain nombre peut évidemment être soumis à une contre-visite.

Bien entendu, lors du contrôle technique de votre véhicule électrique, les éléments tels que l’identification du véhicule, la direction, la visibilité, les feux, les roues, le châssis, les ceintures de sécurité et bien d’autres, sont inspectés. Mais voici dans le tableau les éléments qui leur sont spécifiques, ainsi que le fait qu’ils soient soumis à une contre-visite ou non.

Points de contrôle spécifiques Soumis à contre-visite ?
Prise de charge
Câble de charge OUI
Orifices d’aération du coffre à batteries de traction
Batterie de traction OUI
Coffre à batterie de traction OUI
Câblage et connecteurs haute tension OUI
Tresse de masse, y compris leur fixation OUI
Continuité de masse OUI
Protection de la prise de charge
Équipements électriques et électroniques sur circuit haute tension OUI
Dispositif anti-démarrage

Comme on peut le voir ci-dessus, ce sont donc huit points spécifiques aux véhicules électriques qui peuvent entraîner une contre-visite. À noter que les niveaux de défaillance lors du contrôle technique sont notés selon trois niveaux de gravité :

  • Défaillance mineure
  • Défaillance majeure
  • Défaillance critique
Source : Dekra-Norisko

Quelle sanction en cas d’absence de contrôle technique ?

Le contrôle technique étant obligatoire, s’il fait défaut, s’il n’a pas été réalisé dans les temps, il est évidemment soumis à des sanctions. En l’occurrence, l’absence de contrôle technique est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros même si en règle générale, il s’agit d’une amende forfaitaire de 135 euros.

Attention toutefois, car en cas de contrôle par les forces de l’ordre, une décision d’immobilisation du véhicule peut également être prise.

Plus cher qu’une contrôle technique classique

Dernier mot sur le prix. Car si l’on pourrait penser qu’en raison du peu d’éléments proprement mécaniques d’une voiture électrique le tarif du contrôle technique pourrait s’en trouver réduit par rapport à un véhicule thermique, il n’en est rien. Au contraire même.

On  l’a vu, non seulement les contrôleurs doivent passer une formation supplémentaire pour le contrôle technique d’une voiture électrique, mais en plus ce dernier nécessite 11 points de contrôle de plus. Ce qui fait mécaniquement augmenter la facture.

Évidemment, les prix varient selon les centres, mais aussi géographiquement. Ainsi si l’on considère que la moyenne pour un véhicule thermique se situe tout juste sous les 80 euros (78,52 euros selon l’étude de simplauto.com de juin 2022 qui a comparé les tarifs de 5625 centres en France), il faut ajouter quelques euros pour un véhicule hybride. Et c’est encore plus cher pour un véhicule électrique.

La même étude a permis d’établir que la moyenne en France pour le contrôle technique d’une voiture électrique est de 85,10 euros.

Comment faire baisser le prix de votre contrôle technique ?

Le mieux pour essayer de faire baisser la facture du contrôle technique un maximum est encore de faire jouer la concurrence et de regarder par les différents centres de contrôles techniques autour de chez vous. Pour ce faire, vous pouvez notamment facilement vous rendre sur le site internet des différentes enseignes et réaliser un devis en quelques secondes.

De plus, la réservation de votre contrôle technique via internet permet parfois de réduire la facture, parfois même avec des réductions sur des créneaux de dernière minute. Dans ce cas là, mieux vaut être réactif !


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *