Novak Djokovic, qualifié pour le troisième tour de Wimbledon : « Faire un peu plus l’histoire »

0



« Vous arrivez avec 23 Grands Chelems ici, devant Rafa. Ressentez-vous moins de pression ?
Pas du tout. Chaque fois que j’arrive sur un court, particulièrement en Grand Chelem, je sens la pression et les attentes. De moi-même, des gens autour, du monde du tennis. C’est un sentiment auquel je suis maintenant habitué, et c’est quelque chose que j’apprécie aussi parce qu’il m’apporte une motivation supplémentaire pour faire un peu plus l’histoire. Je ne pense pas que cela changera tant que je jouerai. Peu importe le nombre de tournois du Grand Chelem.

Vous pourriez affronter Stan Wawrinka au prochain tour. Vous vous entraînez ensemble, vous parlez ensemble. Quel rôle a-t-il joué dans votre carrière ?
Il m’a pris deux Grands Chelems, voilà quel rôle il a joué (sourire) ! Il m’a battu sur deux finales de Grand Chelem (Roland-Garros 2015 et US Open 2016). Sérieusement, j’aime beaucoup Stan. C’est une belle personne. Toujours très inspirant de voir ce qu’il fait à son âge. Il continue à presque 40 ans à revenir fort. Après plusieurs opérations aux genoux, il essaie de créer un peu plus l’histoire pour lui-même et le tennis. On ne peut oublier qu’il est triple vainqueur en Grand Chelem, vainqueur en Coupe Davis (2014) et champion olympique (2008 en double avec Roger Federer). Il a eu une carrière fantastique. Et c’est l’un des revers à une main les plus remarquables que j’aie jamais vus.

« Je suis très, très reconnaissant pour tout ce que j’ai vécu. Je ne veux jamais cesser de grandir, d’apprendre, d’essayer de m’améliorer »

Vous avez une vie spirituelle riche, vous semblez toujours en recherche de la connaissance intérieure ?
Je pense que nous le sommes tous. C’est juste que nous traversons tous des parcours différents. Je pense que la curiosité de découvrir le monde intérieur ainsi que le monde extérieur est quelque chose que nous avons tous, mais qui se manifeste plus tôt ou plus tard selon les personnes. Je suis très avide de connaissances, d’expériences. La vie est un grand voyage qui peut offrir beaucoup si l’on est ouvert à l’expérience. J’ai traversé beaucoup de choses dans la vie au cours de ces 36 années. Je suis très, très reconnaissant pour tout ce que j’ai vécu. Je ne veux jamais cesser de grandir, d’apprendre, d’essayer de m’améliorer, essayer de comprendre les nuances, les détails, que ce soit de mon jeu, de mon corps, de ma nutrition, de la récupération, qui peut me faire faire un petit pas de plus en avant. J’essaie d’accueillir toutes les expériences que j’ai et d’en tirer des leçons ».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *