Novak Djokovic : « Après deux sets, tout semblait parfait »

0



À quel point avez-vous apprécié ce match avec Stan (Wawrinka) aujourd’hui ?
J’ai apprécié les deux premiers sets. Après deux sets, tout semblait parfait. Ensuite, il y a eu un côté un peu dramatique. Je pense que j’ai un peu baissé mon niveau de jeu. Lui a élevé le sien. C’est un multiple champion du Grand Chelem, je savais qu’il n’allait pas abandonner comme ça après le deuxième set. Puis la foule s’est mise de la partie. Je pouvais sentir que l’heure du couvre-feu approchait (sourire). Nous savions tous les deux en entrant sur le court que le maximum que nous pouvions jouer était trois sets, donc… Si nous voulions terminer, l’une de nous devait gagner en trois sets. Je suis heureux que ce soit moi.

À plusieurs occasions, vous avez encore montré une élasticité incroyable, vous semblez physiquement extrêmement affûté ?
Je me sens très bien. Je pense que j’ai un poids optimal en ce moment. Mais c’est une chose très superficielle aussi. Il y a tellement d’autres aspects que le poids corporel qui sont des facteurs importants. Il faut combiner cela avec le dynamisme, la puissance et la souplesse. Le tennis est un sport assez complexe à cet égard. Il exige d’un joueur un excellent équilibre entre tous ces traits, pour ainsi dire, physiques. J’ai toujours beaucoup travaillé ma flexibilité, depuis mon plus jeune âge. On m’a appris que c’était extrêmement important, parce que c’est ce qui va me donner la longévité et cela m’aide à rester compétitif au plus haut niveau. Je me concentre beaucoup sur la prévention. Juste avant d’entrer sur le terrain d’entraînement, je travaille beaucoup en ce sens.

« Hurkacz sera certainement le défi le plus difficile à relever pour moi depuis le début du tournoi.

Pouvez-vous nous parler d’Hubert Hurkacz, votre prochain adversaire en huitièmes de finale ?
Je ne sais pas si je l’ai déjà joué sur gazon pour être honnête.

Si, ici, il y a quatre ans !
Ah oui, exact ! Je m’en souviens. C’était un match serré parce qu’il sert très puissamment et très bien. Il couvre très bien le terrain. Il a de très longs bras, il couvre bien le filet à la volée. Il est à l’aise aussi dans l’aspect défensif en fond de court. C’est un joueur très complet, il est très à l’aise sur gazon. Il a battu Federer ici il y a quelques années (2021). Je ne vois pas trop de lacunes dans son jeu. Je sais donc que ce sera certainement le défi le plus difficile à relever pour moi depuis le début du tournoi.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *