Nouveau chapitre ou fin de partie pour BlackBerry ?

0


BlackBerry cherche Ă  se vendre au plus offrant. L’ancienne gloire technologique, roi des smartphones avant l’avĂšnement de l’iPhone, pourrait ĂȘtre acquis par une sociĂ©tĂ© de capital investissement.

Que restera-t-il de BlackBerry ? Le souvenir d’un pionnier du smartphone, avant qu’Apple rafle la mise avec l’iPhone
 et probablement pas grand chose d’autre ! L’entreprise canadienne, qui a annoncĂ© en mai dernier une revue stratĂ©gique de ses actifs, pourrait tomber dans l’escarcelle de Veritas Capital. C’est une sociĂ©tĂ© de capital investissement qui acquiert principalement des outils et des services vendus aux gouvernements.

Le smartphone avant l’iPhone

Alors que BlackBerry envisageait la possibilitĂ© de cĂ©der une ou plusieurs de ses activitĂ©s, Veritas a mis sur la table une offre — dont on ignore le montant — pour l’ensemble de l’entreprise. BlackBerry discute aussi avec d’autres partenaires, donc rien n’est encore finalisĂ© mĂȘme si une conclusion semble approcher Ă  grand pas.

BlackBerry est nĂ© en 1984 sous le nom RIM (Research in Motion). L’apport le plus important de l’entreprise au secteur des technologies, c’est bien Ă©videmment la famille de smartphones Ă©quipĂ©s de claviers physiques. Des appareils ayant fait le bonheur des hommes d’affaires qui pendant de longues annĂ©es, ont pu profiter du systĂšme de push des e-mails. À partir de 2007, la domination de BlackBerry a commencĂ© Ă  flancher avec l’avĂšnement de l’iPhone puis d’Android.

En 2016, le constructeur a cessĂ© de produire des smartphones, mais la marque a tout de mĂȘme vivotĂ© sur des appareils Android produits par d’autres sous licence BlackBerry. Elle a par la suite tentĂ© de se faire un nom sur les marchĂ©s de la sĂ©curitĂ© informatique et des systĂšmes d’exploitation pour les voitures, sans toutefois faire d’étincelles. Depuis janvier 2022, les smartphones sous BlackBerry OS ne fonctionnent tout simplement plus.

Lire Les anciens BlackBerry cesseront de fonctionner le 4 janvier 2022

BlackBerry cherche depuis Ă  revendre son portfolio de brevets mobiles au plus offrant ; c’est Malikie Innovations qui a remportĂ© la timbale pour 900 millions de dollars. Si la transaction avec Veritas va au bout, on ignore si l’activitĂ© actuelle de BlackBerry se poursuivra ou si le nouveau propriĂ©taire voudra rentabiliser son acquisition en continuant la vente Ă  la dĂ©coupe de l’ancien champion des smartphones.

Source :

Reuters



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *