Netflix commence à supprimer son offre la moins chère sans publicités

0


Les nouveaux abonnés Netflix au Canada ont eux la mauvaise surprise de voir disparaitre l’offre « Essentiel », c’est-à-dire la première à ne pas proposer de publicités. Un changement qui pourrait bientôt s’étendre à d’autres pays ?

On ne peut pas reprocher à Netflix de ne pas tester de nouvelles choses en permanence. Après avoir ajouté une offre « Standard avec pub », le géant du streaming commence à retirer l’offre « Essentiel » qui représente le forfait le moins cher sans publicités. Seul le Canada est (pour l’instant) concerné…

Netflix préfère la publicité

L’entreprise américaine est agile et pragmatique. Après avoir regardé la rentabilité de ses différents abonnements, Netflix a fait le choix de supprimer sa deuxième offre la moins chère au Canada, celle qui ne propose pas de publicités et qui était facturée 9,99 $ CA. Désormais, les nouveaux clients ou ceux qui souhaitent changer de forfait vont devoir passer à l’offre avec publicités (5,99 $ CA par mois) ou payer 16,49 $ CA par mois pour l’offre standard sans publicités.

Un changement qui n’est évidemment pas du goût de tous, mais le service de SVOD sait parfaitement ce qu’il fait. Netflix veut pousser ses utilisateurs à payer le prix fort ou regarder des publicités. La raison est simple : ce sont les offres les plus rentables pour l’entreprise. Au premier trimestre 2023 aux États-Unis, Netflix a même vu son abonnement « Standard avec pub » lui rapporter plus d’argent que la formule « Standard ».

Une belle performance compte tenu de la différence de prix entre les deux abonnements : 5,99 € par mois pour le premier, 13,49 € par mois pour le second. La disparation de l’offre la moins chère sans publicités ne concerne pour l’instant pas la France, mais l’entreprise pourrait rapidement déployer sa nouvelle stratégie si cette dernière porte ses fruits outre-Atlantique.

Une nouvelle stratégie

Après avoir connu une forte croissance de leurs nombres d’utilisateurs pendant la pandémie de Covid-19, les services de vidéos à la demande ont logiquement vu leurs chiffres baisser par la suite. Toujours leader de son marché, Netflix a décidé de se concentrer sur la rentabilité plutôt que sur son nombre d’abonnés. Pour y arriver, l’entreprise a mis en place de nouvelles mesures.

Prix Netflix : quel est le meilleur abonnement en 2023 ?

Après avoir augmenté ses prix en France en 2021, Netflix a lancé la nouvelle offre moins chère « Standard avec pub » que l’on connait aujourd’hui. La troisième étape consistait à faire payer ceux qui partageaient le compte d’un proche. Une stratégie qui semble porter ses fruits si l’on en croit les derniers chiffres de l’entreprise.

Source :

The Free Press



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *