Meta bloque Threads en Europe

0

[ad_1]

Threads, le nouveau rĂ©seau social de Meta, n’est pas disponible en Europe pour des raisons rĂ©glementaires, mais il Ă©tait tout de mĂȘme possible de tĂ©lĂ©charger l’application et de s’en servir sur le vieux continent. Ce n’est plus le cas depuis cette nuit.

Threads a enregistrĂ© un succĂšs monstre dĂšs son lancement le 6 juillet dernier. En quelques jours, le compteur du nouveau rĂ©seau social a atteint les 100 millions d’utilisateurs, provoquant au passage une grosse colĂšre d’Elon Musk. Et le concurrent direct de Twitter a une belle marge de croissance, puisque l’application n’est officiellement pas disponible dans les pays de l’Union europĂ©enne en raison de la lĂ©gislation sur les services numĂ©riques (DSA).

Threads aux abonnés absents en Europe

Meta a promis que l’UE ne sera pas oubliĂ©e, mais il faudra encore un peu de temps au groupe pour respecter la lettre et l’esprit des rĂšgles europĂ©ennes. NĂ©anmoins, jusqu’à prĂ©sent il Ă©tait possible d’accĂ©der Ă  Threads depuis le vieux continent, simplement en installant les applications Android et iOS que l’on peut trouver relativement facilement (notre mode d’emploi). Mais voilĂ  : depuis cette nuit, il n’est tout simplement plus possible de consulter le contenu du rĂ©seau social depuis l’Europe. L’application ne charge quasiment plus rien, mĂȘme si certains parviennent toujours Ă  obtenir le flux (mais sans pouvoir poster de messages).

Dans une dĂ©claration, Meta confirme avoir resserrĂ© les boulons de son rĂ©seau social : « Threads n’est actuellement pas disponible dans la plupart des pays d’Europe, et nous avons pris des mesures supplĂ©mentaires pour empĂȘcher les personnes basĂ©es en Europe d’y accĂ©der pour le moment ». L’entreprise tente de rassurer ces utilisateurs : « L’Europe continue d’ĂȘtre un marchĂ© incroyablement important pour Meta et nous espĂ©rons rendre Threads disponible ici Ă  l’avenir ».

Les activitĂ©s de Meta faisant l’objet d’un examen minutieux du rĂ©gulateur europĂ©en, le groupe ne veut sans doute pas attirer davantage la suspicion des services Ă  la concurrence de la Commission. NĂ©anmoins, pour bon nombre d’utilisateurs europĂ©ens de Threads, ce sera certainement une dĂ©ception. Et cela tombe plutĂŽt mal : aprĂšs ce lancement en fanfare, le nombre d’utilisateurs actifs au quotidien aurait reculĂ© de 20 %, selon Sensor Tower, tandis que le temps passĂ© dans l’application aurait reculĂ©.



[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *