Malgré ses déboires, Coinbase plaît aux gestionnaires d’actifs

0



Pour maximiser leur chance de lancer des ETF bitcoin, certains gestionnaires d’actifs ont choisi comme partenaire de référence la bourse crypto Coinbase.

Ce lundi matin, gros plan sur Coinbase. La bourse crypto américaine pourrait se trouver une seconde vie en devenant le partenaire privilégié d’une finance traditionnelle toujours plus friande d’actifs numériques.

Pour rappel, début juin, la SEC, le gendarme boursier américain, a assigné en justice Coinbase pour non respect de la règlementation, lui reprochant de ne pas s’être enregistré comme une plateforme d’échanges de cryptomonnaies.

D’un côté, il y a donc une plateforme crypto cernée de partout par des règlementations de plus en plus sévères. De l’autre, il y a de grands gestionnaires d’actifs qui veulent avancer vite et bien en proposant des ETF adossés aux cryptomonnaies. Pour rappel, un ETF (ou Exchange Traded Funds) est un fonds indiciel se négociant en Bourse qui suit l’évolution d’un indice boursier (ou d’un ou de plusieurs actifs financiers, comme par exemple l’or) en répliquant la hausse comme la baisse du cours de cet indice (ou de ces actifs).

Surveillance des cours

Pour maximiser leur chance de réussite, certains gestionnaires d’actifs ont décidé de miser sur Coinbase. Ainsi, on le voit clairement, dans les propositions qui sont faites auprès des autorités de régulations, les gestionnaires ont besoin d’un partenaire fiable pour réaliser une surveillance partagée des cours et déterminer la bonne valeur de base, notamment du bitcoin qui va etre tracké par leur produit. Fidelity, Invesco, Wisdom Tree et Van Eck ont donc choisi Coinbase comme partenaire et le CBOE, la bourse des options de Chicago, comme structure de référence.

Ainsi, on a d’un côté un acteur de référence dans l’univers des cryptomonnaies, coté en Bourse, et soumis aux règles de transparence boursière qui va aider à la fixation des prix, et de l’autre un exchange classique, le CBOE, expert en matière de contrats et de produits dérivés. On est dans le concept de surveillance partagée auquel le gendarme boursier américain, la Fed, tient par-dessus tout, de manière à être parfaitement transparent et responsable en matière de fixation des prix.

Là-dessus, Coinbase, qui se cherchait un second souffle, pourrait en profiter pleinement. A noter que le titre s’est refait une santé et a doublé de valeur depuis le 1er janvier.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *