LVMH veut réduire son empreinte de consommation d’eau de 30% d’ici 2030

0

[ad_1]

Le groupe de luxe s’engage à réduire de 30% son empreinte globale de consommation d’eau d’ici 2030, notamment en ayant recours aux “technologies les plus efficientes de réutilisation des eaux usées traitées et de récupération des eaux de pluie”.

Après avoir lancé son plan de sobriété énergétique en septembre, LVMH prend de nouveaux engagements en faveur de l’environnement. Le groupe de luxe annonce ce lundi vouloir “réduire de 30%” son “empreinte globale de consommation d’eau” d’ici 2030, compte tenu de “l’urgence de la situation hydrique en France, mais aussi dans de nombreuses régions du monde”.

Pour y parvenir, LVMH s’engage à améliorer “la mesure de l’empreinte de consommation d’eau sur l’ensemble de la chaîne de valeur du groupe, grâce à des indicateurs de pression et à la géolocalisation, qui permet de déployer des plans d’action spécifiques sur des zones victimes de stress hydrique, en restituant aux milieux naturels ce qui leur est emprunté, et en accompagnant les communautés locales”.

LVMH prévoit par ailleurs de recourir “aux technologies les plus efficientes de réutilisation des eaux usées traitées et de récupération des eaux de pluie sur les sites de production du groupe et dans sa chaîne de valeur, en accompagnant les éleveurs, cultivateurs et viticulteurs partenaires”.

“Il y a des investissements qui accompagnent cet engagement qui font partie des investissements prévus au titre de Life 360, notre plan d’action sur la stratégie environnementale. Tout ça se prévoit, se planifie, et s’intègre complètement dans la manière dont on fait du business maintenant”, a détaillé sur BFM Business Hélène Valade, directrice développement environnement chez LVMH.

“Ressource stratégique”

De nouveaux procédés de fabrications moins gourmands en eau seront également déployés progressivement dans les distilleries et ateliers de sa filiale Loro Piana. Enfin, les clients de LVMH seront davantage sensibilisés “grâce à l’affichage environnemental” sur les produits du groupe.

LVMH s’engage à dévoiler fin 2023 “un objectif qualitatif de réduction de son empreinte de consommation d’eau visant à améliorer la qualité des rejets dans les milieux naturels”. Le groupe rappelle que l’eau est une “composante essentielle” de ses activités dans les vins et spiritueux, les parfums et cosmétiques ou la mode et maroquinerie.

“Elle est, de fait, une ressource stratégique qui contribue directement à la haute qualité des produits développés par LVMH et c’est ainsi sa responsabilité d’agir pour la préserver”, poursuit-il.

Le groupe assure toutefois avoir déjà mené des actions pour réduire sa consommation d’eau. Avec des résultats significatifs observés par exemple pour Hennessy et Loro Piana qui ont respectivement réduit leur consommation d’eau de 26 et 25% entre 2019 et 2022 grâce à l’amélioration des process de fabrication et de recyclage des eaux usées.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *