LIV : Cameron Smith prend les commandes à Londres

0



De retour là où tout a commencé. Il y a presque treize mois, s’élançait, à Londres, la saison inaugurale du LIV. Cette année, la capitale anglaise accueille le neuvième tournoi de la saison 2023 du circuit financé par le PIF, le fonds souverain saoudien.

Le premier tour a été marqué par la domination des Ripper GC. Ainsi, Cameron Smith s’est emparé de la tête du leaderboard (-8) en rendant une très belle carte, sans erreur, de 63. Solide à l’aller (deux birdies), l’Australien a passé la vitesse supérieure au retour, en enchaînant six nouveaux oiselets.

Les Ripper GC à la fête

À -7, son coéquipier et compatriote, Marc Leishman, le talonne. Le golfeur de 39 ans a enregistré un joli score de 64 grâce à un final canon (huit birdies, dont cinq sur les six derniers trous, un bogey). La troisième marche du podium (-5) est occupée par Thomas Pieters. Le Belge a achevé le parcours en 66 coups ce vendredi (huit birdies, trois bogeys).

Gooch dans le coup

Un trio se partage le 4e rang (-4). On y retrouve Laurie Canter, Cameron Tringale et Talor Gooch. Vainqueur de trois tournois depuis le début de la saison 2023, dont celui qui s’est déroulé à Valderrama (Espagne), la semaine passée, l’Américain a surfé sur sa bonne dynamique, en s’offrant un bilan solide de 67 (sept birdies, trois bogeys). Le top 10 est complété par un quatuor en 7e position (-3). Ce groupe est composé par Anirban Lahiri, Branden Grace, Richard Bland et Abraham Ancer.

Un DeChambeau record et un Koepka discret

De son côté, Sergio Garcia prend la 11e place (-2) tandis que Bryson DeChambeau est 18e (-1). Pour la quinzième fois d’affilée, ce dernier a réalisé un round sous le par sur le LIV. Il égalise donc un record détenu conjointement par Dustin Johnson et Patrick Reed.

Grâce à un birdie rentré sur le trou numéro 15 (son deuxième de la journée), Phil Mickelson a lui validé de justesse une carte de 71 ce vendredi (deux bogeys) et se classe 26e. Plus en retrait, Brooks Koepka a vécu un premier tour difficile, conclu en 72 coups (quatre bogeys, trois birdies). Il figure en 33e position.

Au niveau des équipes, les Ripper GC prennent logiquement les devants (-13) avec trois longueurs d’avance sur les RangeGoats GC (-10) et cinq sur les Majesticks GC (-8).



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *