L’état de catastrophe naturelle reconnu pour le séisme de juin dans l’ouest de la France

0


L’église de Saint-Hilaire-la-Palud (Deux-Sèvres) après le séisme, le 16 juin 2023.

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour dix communes de Charente-Maritime et trois des Deux-Sèvres affectées par le séisme du 16 juin, selon un arrêté publié vendredi dans le Journal officiel.

D’une magnitude de 5,3 à 5,8 selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass) et le Bureau central sismologique français (BCSF), la plus forte secousse ressentie en France depuis le début des années 2000 s’est produite en début de soirée le 16 juin, sans faire de victime.

Le ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, avait promis dès le 19 juin de recourir à l’arrêté de catastrophe naturelle, assurant alors que les indemnités seraient versées « dans les prochaines semaines ».

La facture de ce tremblement de terre devrait s’élever à 290 millions d’euros environ, selon une estimation de France Assureurs transmise mardi à l’Agence-France Presse.

L’état de catastrophe naturelle a également été reconnu pour plusieurs communes réparties sur l’ensemble du territoire pour des inondations et des coulées de boue ainsi que des mouvements de terrain, selon cet arrêté, et un autre également paru vendredi au Journal officiel.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *