Les épargnants fuient Binance US, la filiale américaine du géant Binance

0



Visée par une attaque du gendarme boursier américain, la bourse crypto a vu sa part de marché chuter.

Binance US, la filiale américaine de Binance, est mal en point. Selon les données de The Block, la part de marché de la bourse crypto est tombée à 4,35 % ce dimanche, contre 16% en avril dernier. De même, les volumes de transactions mensuels de la bourse s’évèlent à 1,69 milliard de dollars en juin, contre 17 milliards de dollars en mars dernier.

Il y a deux semaines, le gendarme boursier américain, la SEC, a déposé 13 chefs d’accusation contre Binance, quelques mois après la plainte déposée par la CFTC également à son encontre. L’autorité considère que Binance et Binance US auraient dû s’enregistrer en tant que bourses aux Etats-Unis. La SEC accuse ainsi Binance d’avoir permis à des clients américains de négocier des actifs sur la plateforme Binance sans autorisation. De même, les actifs proposés à l’achat et à la vente sur Binance, comme sa cryptomonnaie native le BNB ou encore le BUSD, sont considérés comme des titres financiers (securities) au sens de la SEC, qui doivent donc être règlementés par l’autorité.

Décisions radicales

Depuis ce dépôt de plainte, la plateforme américaine a dû prendre des décisions radicales à l’égard de ses clients, dont la fermeture de certaines paires de trading, en passant par la fin des dépôts sur sa plateforme et la fin des retraits en dollars.

Seule lueur d’espoir au tableau, la semaine dernière la SEC s’est vu refuser une demande de gel des avoirs de la filiale américaine du géant des cryptomonnaies. La décision a été renvoyée à un magistrat, Binance gagnant du temps dans cette affaire. La veille de cette décision, Binance avait indiqué qu’une telle mesure pourraît l’amener à faire faillite.

La demande de la SEC “aurait effectivement fermé notre entreprise, ce qui est cohérent avec les tentatives continues de l’agence de tuer l’industrie de la cryptographie par tous les moyens, même en faisant des allégations qui ne sont pas étayées par les faits”, a déclaré samedi Binance US sur Twitter.

La bourse crypto a indiqué que même si le combat de la SEC nuit à sa réputation, elle reste déterminée à se défendre contre “les accusations injustifiées” à son égard.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *