Les dépôts en euros et le trading inaccessibles depuis une semaine sur la bourse crypto Paymium

0



Pour expliquer cette interruption, la bourse crypto française a indiqué avoir perdu son partenaire bancaire, Railsr.

La bourse crypto française Paymium est dans la tourmente. Depuis le 23 juin, la plateforme ne permet plus à ses clients de faire des dépôts en euros et du trading. La raison de cette interrumption “temporaire” provient de la révocation de la licence bancaire de son partenaire, Railsr.

“La fin de cette collaboration a pour conséquence immédiate une interruption de certains services de la plateforme Paymium. Il s’agit essentiellement des services autour de l’euro et du trading”, a indiqué Paymium sur son site.

“‍Les fonds de nos clients restent disponibles”

Pour rassurer ses clients, Paymium assure néanmoins rester ouverte pour effectuer des retraits en euros (bien que “le traitement des demandes soit momentanément ralenti”), des dépôts ou retraits en cryptomonnaies et permettre également son service OTC (trading hors bourse).

“Les fonds cryptos de nos clients restent disponibles en intégralité”, précise la société.

Paymium chercherait actuellement une solution pour “redonner accès à l’intégralité de nos services dans les meilleurs délais”. Comprenez: elle est à la recherche d’un nouveau partenaire bancaire.

Un client de Paymium interrogé par BFM Crypto regrette que la société n’ait pas envoyé un email à ses clients pour les prévenir d’un tel incident, qui a été seulement publié sur le blog de la plateforme. “Il s’agit quand même d’un fait important pour la société et les clients”, glisse ce dernier.

Pour rappel, fondée en 2011, Paymium est l’une des premières bourses cryptos au monde. Elle détient le statut PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) de l’AMF. Elle revendique à ce jour plus de 250.000 clients. BFM Crypto a récemment interviewé son patron Pierre Noizat sur le modèle économique de la plateforme et sa vision de l’écosystème. Contacté par BFM Crypto, Pierre Noizat n’a pas encore répondu à notre sollicitation dans le cadre de ce problème technique.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *