Les 2 défis de la nouvelle Samsung Galaxy Watch 6

0


4 formats différents arrivent sur la Galaxy Watch 6. De 40 à 47 mm, ils permettront de relancer Samsung sur le marché des montres connectées.

La montre connectée la plus populaire sur Android signera une sixième génération d’ici quelques semaines. Pour perdurer dans le temps, la Samsung Galaxy Watch 6 va devoir régler deux défauts de taille : sa très faible autonomie et sa compatibilité trop limitée. D’ici à la fin du mois, quatre déclinaisons devraient être présentées : deux formats dans la gamme normale et deux autres dans la gamme “Classic”.

Contrairement au précédent lancement il y a un an, Samsung n’a pas le droit à l’erreur et les clients de la marque attendent de vrais arguments et une vraie correction de la copie. À l’approche de sa présentation et de sa commercialisation, la montre a été une nouvelle fois aperçue dans des fuites, cette fois-ci au sujet de son numéro de série et du nombre de déclinaisons qui entreront au catalogue, avec leurs capacités et dimensions respectives.

Il y aura donc bien des “Galaxy Watch6” et des “Galaxy Watch6 Classic”, comme le montrent des documents de certification Google Play, transmis par le développeur français spécialiste Android Dylan Roussel. La gamme “Classic”, héritière de la Watch 4, se veut être un modèle plus robuste, et sera très certainement montée une nouvelle fois sur la Watch 6 en acier inoxydable. Plus tard, d’autres modèles de Watch 6 devraient arriver.

1er défi : l’autonomie

La dernière Samsung Galaxy Watch 5 avait tout d’une Watch 4 : le même design, et malheureusement la même autonomie. Celle-ci n’était ni bonne ni fidèle aux mesures de la marque. Pour la Watch 6, Samsung va donc devoir trouver une solution pour permettre à sa montre connectée de tenir deux jours d’autonomie. C’est en effet l’objectif que se donnaient les précédents modèles en revendiquant 40 heures d’autonomie, eux qui ne l’atteignaient jamais, à cause du GPS, du système de messagerie ou des appels téléphoniques.

Rien n’indique encore que Samsung sortira une nouvelle Galaxy Watch 6 avec une plus grande autonomie. Le problème n’est pas valable que pour Samsung sur le marché, alors que la référence, l’Apple Watch, n’est pas meilleure. Pour l’heure, nous ne savons pas encore grand-chose sur le modèle, qui devrait néanmoins s’équiper d’une lunette tournante façon montre de plongée, bien pratique pour se fixer à l’ancienne une échéance directement sur son poignet ou pour disposer d’un chronomètre à la minute près.

2ème défi : la compatibilité

Pour pouvoir donner de la liberté à ses clients, Samsung devra aussi travailler sur la compatibilité de ses montres. Jugées limitées à l’écosystème Android, les Galaxy Watch sont aussi et surtout des montres qui s’utilisent avec un smartphone Samsung. Sans ceci, il est difficile de pouvoir profiter de tous les services sans être limité et contraint. En effet, trop de fonctionnalités de la montre sont seulement disponibles pour les seuls propriétaires de smartphone de la gamme Galaxy.

C’était notamment le cas avec l’enregistrement d’un électrocardiogramme et la mesure de la pression artérielle, uniquement disponible via l’application Samsung Health Monitor, elle-même disponible uniquement sur le magasin d’applications des appareils Samsung (pas le Google Play).

Source :

9to5Google



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *