l’équipe du défi français dévoilée, et la course contre le temps engagée

0

[ad_1]

Le défi italien Luna Rossa lors de sa régate contre Team New Zealand, lors de la Coupe de l’America, le 16 mars 2021.

Le défi français pour la 37e Coupe de l’America prend corps. Après l’annonce, en février, de l’arrivée du groupe hôtelier Accor – par sa marque Orient Express comme partenaire principal, Stephan Kandler et Bruno Dubois, à l’origine et codirecteurs du projet, ont dévoilé, jeudi 6 juillet, l’identité des membres du groupe de navigants « pressentis » pour disputer les Challengers Series (régates éliminatoires en duels) visant à ravir le plus vieux trophée sportif au monde à Emirates Team New Zealand, son détenteur depuis la dernière édition de 2021.

Le collectif tricolore Orient Express Team Racing est – sans surprise – emmené par Quentin Delapierre, 30 ans, et Kevin Peponnet, 32 ans, désignés aux postes de barreurs. François Morvan, 40 ans, et Matthieu Vandame, 41 ans, feront, eux, office de régleurs (gérer les voiles). Un quatuor issu de l’équipe française de SailGP, circuit international de régates lancé en 2019 à bord de F50, des catamarans à foils capables de littéralement voler sur l’eau à près de 100 km/h.

« On se connaît, on communique bien, on a parfaitement confiance les uns dans les autres, on est motivés pour performer rapidement, et il n’y a pas de questions d’ego, autant de garanties de faire avancer le bateau plus vite… », a confié Quentin Delapierre au Monde.

L’énergie du bord, indispensable à l’activation des voiles, foils et instruments de bord devant obligatoirement être produite à la force des mollets, sept autres équipiers, les « cyclistes », sélectionnés pour leur capacité d’endurance et d’explosivité, s’adjoignent au carré de navigateurs. Parmi eux, Olivier Herlédant et Tim Lapauw, également issus du circuit SailGP, mais aussi les quatre anciens rameurs de l’équipe de France d’aviron Germain Chardin, Antoine Nougarede et les frères Rémi et Thibaut Verhoeven, ainsi que le champion du monde de CrossFit Master Maxime Guyon.

Un double médaillé olympique en aviron dans l’équipe

Pour Germain Chardin, 40 ans, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin et d’argent à ceux de Londres, responsable marketing à la SNCF, « cette opportunité de participer à la plus vieille compétition au monde [créée en 1851] a rallumé la flamme ». Et avant d’embarquer, l’équipage a « fait beaucoup de “volume” : vélo, du renforcement musculaire, travail d’apnée et de respiration, a-t-il expliqué au Monde. Il nous reste un peu plus d’un an pour intégrer la navigation ».

Responsable de la performance, la légende de la course au large, Franck Cammas, 50 ans, assurera, pour sa part, le lien entre les navigants, les équipes design et technique. « Pour être compétitif, il faut un bateau bien conçu, un équipage qui sait l’utiliser, mais aussi en comprendre le fonctionnement. Pour cela, il faut une bonne communication entre les départements afin d’affiner, ajuster notre façon d’utiliser le bateau », pointe-t-il, dans un communiqué.

Il vous reste 42.28% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *