L’éditeur de GTA va lancer un jeu mêlant des animaux de la ferme à des NFT

0



Les joueurs devront acquérir des NFT baptisés “Ora” pour accéder à ce jeu qui entend réunir autour d’un même concept gamers et utilisateurs de la blockchain Ethereum.

La chute actuelle du bitcoin a éclipé une nouvelle majeure dans l’univers des jeux vidéos: Take Two Interactive, qui édite notamment le célèbre jeu Grand Theft Auto (GTA), a de belles ambitions sur la blockchain. Plus précisément, sa filiale dédiée aux jeux vidéos Zynga va lancer le jeu “Sugartown”, un univers accessible sur la blockchain Ethereum, où circule la cryptomonnaie ether.

L’histoire, c’est trois animaux de la ferme qui ouvrent accidentellement une nouvelle dimension alors qu’ils étaient en train de coder un jeu vidéo. Ils rencontrent dans ce monde parallèle de nouveaux êtres, les “Ora”, qui sont en réalité des NFT.

Pour rappel, un NFT (“non fungible token” ou jeton non fongible) est un titre de propriété numérique, émis par une blockchain et associé à un actif numérique (photo, texte, vidéo, etc.). Chaque NFT est unique et ne peut être reproduit. Les NFT sont utilisés dans l’art, le secteur du luxe ou encore pour des cartes de collection dans le sport.

10.000 NFT distribués

“Le jeu distribuera 10.000 NFT Ora dans le courant de l’année, qui seront nécessaires pour entrer dans le jeu. Les NFT d’Ora permettront aux joueurs d’accéder à l’expérience et aux mini-jeux gratuits de Sugartown. Les joueurs pourront également bloquer ou “miser” leurs NFT Ora pour accumuler du sucre, une monnaie non cryptée dans le jeu”, souligne le média spécialisé Decrypt.

En fin de compte, tout est pensé dans les moindres détails, pour à la fois réunir autour d’un même concept gamers et utilisateurs de la blockchain Ethereum, dans un genre très prisé. En effet, cette expérience dans une ferme fait penser au célèbre jeu Farmville, aussi lancé par Zynga. Mais ici, il y aura un côté complètement décalé qui peut faire un carton, surtout lorsque l’on connaît la force de frappe de Take Two Interactive couplée à la puissance d’Ethereum.

Une initiative qui pourrait relancer le marché des NFT, en chute libre depuis quelques mois, mais aussi Take Two Interactive dont le titre en bourse est à la traîne avec un petit gain d’un peu plus de 7% sur le Nasdaq depuis le début de l’année.

Antoine Larigaudrie édité par PA



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *