Le régulateur australien perquisitionne les bureaux de Binance

0

[ad_1]

Cette perquisition s’inscrit dans le cadre d’une enquête sur les activités de produits dérivés récemment fermées par la bourse crypto, révèle Bloomberg.

Le régulateur australien des marchés financiers a perquisitionné les bureaux de Binance Australia mardi, dans le cadre d’une enquête sur ses activités de produits dérivés récemment fermées, a rapporté Bloomberg News mercredi, citant des sources anonymes.

Un porte-parole de Binance a déclaré à Reuters que la société “coopère avec les autorités locales” et s’efforce de “respecter les normes réglementaires locales”, mais n’a pas confirmé qu’une perquisition avait eu lieu.

Fermeture des activités de produits dérivés

La plus grande bourse de cryptomonnaies du monde a fermé ses activités de produits dérivés en Australie et a renoncé à sa licence l’autorisant à fournir des services financiers en avril, après que l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC), qui supervise les marchés financiers australiens, a débuté une enquête sur les pratiques du groupe.

L’enquête, dont l’existence a été confirmée pour la première fois en février, porte sur le traitement d’investisseurs particuliers comme étant des investisseurs professionnels. Les particuliers bénéficient d’un niveau de protection réglementaire plus élevé.

L’ASIC n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters. Binance fait face à des poursuites des régulateurs dans le monde entier. La Commodities Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis a ainsi poursuivi Binance et son fondateur Changpeng Zhao en mars pour avoir mis en place une plateforme “illégale”, selon le régulateur. De même, le gendarme boursier américain, la SEC, a assigné en justice Binance début juin.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *