Le mystère autour d’un gros transfert de bitcoins interroge la communauté

0



Un utilisateur a transféré un certain montant de bitcoins vers deux adresses cryptos. Certains pensent qu’il s’agit d’une manoeuvre du gouvernement américain dans le cadre de l’affaire Silk Road.

C’est un transfert de bitcoins qui n’est pas passé inaperçu. Mardi, un portefeuille (dont l’adresse crypto commence par “bc1qzd8c”) a réalisé deux transferts, de 1500 bitcoins et 10 bitcoins, vers deux autres portefeuilles. Certains estiment que ce portefeuille est lié à l’affaire Silk Road, rapporte The Block.

Pour rappel, en novembre 2022, les autorités américaines ont annoncé avoir saisi 51.351 bitcoins qui avaient été volés sur le site de vente en ligne de drogue Silk Road il y a dix ans. Ces bitcoins ont été récupérés en novembre 2021 au domicile de James Zhong, 32 ans, qui avait stocké les bitcoins sur des appareils cachés… dans une boite en métal à pop-corn.

Mi-mars le gouvernement américain avait vendu 9861 bitcoins de ces 51.351 bitcoins. En parallèle, il avait indiqué qu’il entendait écouler en quatre temps cette année les 41.490 bitcoins restant. Alors que les transactions peuvent impliquer un montant important de bitcoins, et donc faire varier le cours de la cryptomonnaie, la communauté crypto est aux aguets.

La communauté partagée

Le gouvernement américain est-il à l’origine de ce nouveau transfert? La communauté crypto est partagée. D’une part, certaines sociétés spécialisées dans la blockchain, comme Glassnode et Arkham Intelligence, considèrent que le portefeuille est aussi contrôlé par le gouvernement américain. Mais tout le monde n’est pas de cet avis. L’adresse crypto bc1qzd8c “n’appartient pas au gouvernement américain et n’est pas regroupée à des adresses figurant dans les documents du gouvernement américain” a tweeté Ki Young Ju, co-fondateur de la société CryptoQuant.

Si chacun maintient sa position, le gouvernement américain n’a pas communiqué à propos d’une telle transaction. Sa dernière communication à l’égard des bitcoins saisis dans l’affaire Silk Road date de mars dernier.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *