le ministère de l’Intérieur dément les rumeurs de coupure internet dans certains quartiers

0



Un faux communiqué de presse s’est propagé sur les réseaux sociaux au cours du week-end. Il indiquait que des coupures d’accès à internet allaient être utilisées la nuit pour restreindre les émeutes.

Non, l’accès à internet ne va pas être coupé. Durant le week-end, un communiqué de presse s’est propagé sur les réseaux sociaux. Avec une en-tête du ministère de l’Intérieur et une signature de la Direction générale de la police nationale, il indiquait qu’à partir de ce lundi 3 juillet “des restrictions temporaires seront appliquées à l’accès à internet dans certains quartiers pendant les heures nocturnes”.

Mais ce document est un faux. “Aucune décision n’a été prise en ce sens”, a alerté le ministère de l’Intérieur sur Twitter.

Retirer les contenus “les plus sensibles”

Le faux communiqué de presse précisait: “Ces restrictions visent à prévenir l’utilisation abusive des réseaux sociaux et des plateformes en ligne pour coordonner des actions illégales et inciter à la violence.”

Dans le cadre des émeutes, qui font suite à la mort d’un jeune homme de 17 ans, les réseaux sociaux ont été pointés du doigt par le président de la République, qui indiquait vendredi 30 juin qu’ils “jouent un rôle considérable dans les mouvements des derniers jours”.

Emmanuel Macron a d’ailleurs demandé à Snapchat et TikTok de retirer les contenus “les plus sensibles”, ce vendredi. Dans le même temps, les deux plateformes ont été reçues au ministère de l’Intérieur en fin de journée.

Snapchat a assuré ce vendredi auprès de Tech&Co suivre la situation de près et procéder à un examen “proactif” des contenus publiés sur sa Snap Map. Cette fonction permet de mettre en avant des lieux en fonction du nombre de publications qui y sont faites. Cela permet notamment aux personnes participant aux émeutes d’identifier des points de rassemblement.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *