le Mexique accuse Shein de plagier des motifs indigènes

0



Le ministère de la Culture a remis une lettre de protestation à Shein et pointe l’utilisation d’un “motif floral” sur l’un de ses tee-shirts, caractéristique d’un peuple indigène.

Shein accusé à son tour d’appropriation culturelle. Le gouvernement mexicain a mis en cause ce vendredi le géant chinois de la fast fashion, qu’il estime avoir plagié des motifs indigènes mexicains pour la confection de “plusieurs vêtements”.

Sur le site de la société chinoise, ont été identifiés “plusieurs vêtements comportant des éléments distinctifs et caractéristiques de la culture et de l’identité du peuple Nahua de San Gabriel Chilac, (de l’État de) Puebla”, a déclaré le ministère de la Culture.

Le ministère, qui a remis une lettre de protestation à Shein, a notamment pointé l’utilisation d’un “motif floral” sur l’un de ses tee-shirts.

Ce peuple autochtone n’a “aucun moyen de rivaliser sur le marché avec des vêtements fabriqués à l’échelle industrielle” et “en plus du préjudice économique, il y a un préjudice moral, dans la mesure où ils ont également été dépouillés de leur identité”, souligne le ministère.

Le Mexique a ainsi demandé à Shein d'”expliquer publiquement sur la base de quels fondements” l’entreprise “privatise une expression culturelle pourtant propriété collective, en utilisant des éléments culturels dont l’origine est parfaitement documentée”.

D’autres enseignes accusées par le passé

Plusieurs enseignes de mode ont, par le passé, été accusées d’appropriation culturelle par le gouvernement mexicain et des communautés autochtones elles-mêmes.

En 2021, le Mexique avait déjà dénoncé la société chinoise Shein, ainsi que la société espagnole Inditex et les sociétés américaines Anthropologie et Patowl pour avoir utilisé des motifs mexicains sur leurs vêtements.

Dénonçant un détournement culturel, le pays s’était également plaint, en 2020, de la créatrice française Isabel Marant, laquelle s’était ensuite excusée auprès du gouvernement et d’une communauté du Michoacán (ouest).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *