le dispositif de sécurité avec 45 000 policiers et gendarmes maintenu pour la nuit à venir, confirme le gouvernement

0


A Lyon, deux militants d’ultradroite armés, interpellés près d’un hôpital

L’affaire suscite l’inquiétude des policiers. Deux individus âgés de 33 et 39 ans, considérés comme proches de la mouvance d’ultradroite lyonnaise, ont été interpellés samedi 1er juillet dans la soirée, en possession d’une arme et de munitions de calibre 12, à proximité de l’hôpital Femme Mère Enfant, à Bron. A bord d’une voiture Peugeot 308 équipée de fausses plaques d’immatriculation, ils ont provoqué une collision avec une voiture occupée par un père et sa fille âgée de 7 ans, à la barrière d’entrée du parking de l’hôpital.

Après l’intervention rapide d’un agent de sécurité des Hospices civils des Lyon, la police a réussi à interpeller sur place le passager, puis a retrouvé plus tard le conducteur de la voiture. Sur la banquette arrière, les policiers ont trouvé un fusil de calibre 12, chargé de trois cartouches, et une boîte de 111 cartouches de calibre 12. Ils ont trouvé deux fusils de catégories C et D et plusieurs boîtes de munitions au domicile du passager, dans l’Ain, connu pour provocation à la discrimination et dégradations de patrimoine, et interdit de port d’arme.

L’un a déclaré avoir été en état d’ivresse, sans intention violente. L’autre a expliqué aux policiers qu’il était question de « se faire des Noirs et des Arabes », en réponse aux émeutes. Les deux individus ont été déférés au parquet, avec ouverture d’instruction judiciaire pour détention d’armes, avec une réquisition de mandat de dépôt. Pour les enquêteurs, les circonstances sont à la fois nébuleuses et préoccupantes, dans un contexte de tensions exacerbées. Dimanche soir, un groupe d’une centaine de militants se sont regroupés derrière l’hôtel de ville de Lyon. Le temps d’envoyer des photos sur les réseaux sociaux, ils ont été rapidement dispersés par les forces de l’ordre.

Richard Schittly (Lyon, correspondant)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *