La Tunisienne Raoua Tlili sacrée au lancer de poids lors des Mondiaux à Paris

0



Premières émotions ce dimanche matin au stade Charléty avec les quatre premières finales de ces Championnats du monde de para-athlétisme. Dont celle du saut en longueur catégorie T11 (non-voyants) pour la Française Delya Boulaghlem, qui honorait à 33 ans sa première participation aux Mondiaux. Malvoyante de naissance à la suite d’une atteinte dégénérative de la rétine, la Lyonnaise a terminé 7e, avec un saut à 4,38 m, loin derrière l’Ouzbèke Asila Mirzayorova, vice-championne paralympique, qui a décroché sa première médaille mondiale avec un saut à 5,13 m (record des Championnats du monde). La Brésilienne Costa Silvania, détentrice du record du monde (5,46 m) n’a terminé que cinquième avec 4,59 m.

« Je me sentais bien, j’avais envie d’y aller, commentait la Française après l’épreuve. Je me suis vraiment confrontée au très haut niveau. C’était un concours très dense, avec beaucoup de concurrentes très fortes. C’était cool de me confronter à elles. Le public a été super, j’ai senti l’engouement. Mais il va falloir continuer à travailler pour leur donner un meilleur spectacle la prochaine fois. » Pour elle, ce sera le 12 juillet avec l’épreuve du 100 m.

Finale pour Ronan Pallier

Quelques instants plus tôt, la Tunisienne Raoua Tlili avait décroché la première médaille d’or, lors de la finale du lancer de poids (F41, athlètes de petite taille) avec un jet à 10,15 m. Une performance qui ne l’a pas pleinement satisfaite malgré la victoire. Multiple championne paralympique et détentrice du record du monde (10,55 m), elle a annoncé vouloir faire mieux lors de l’épreuve du lancer de disque.

Au javelot, en finale (T38, coordination limitée), c’est le Colombien Jose Gregorio Lemos qui s’est illustré. Il a remporté l’épreuve avec un lancer à 58,14 m, record des Championnats du monde.

Enfin, Rosa Maria Guerrero a réalisé la meilleure performance du concours de disque (catégorie F55, limitation ou amputation des jambes). La Mexicaine, médaillée de bronze à Tokyo, s’est offert un lancer à 26,12 m.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *