la terrible habitude des abonnés qui partagent leur mot de passe

0


Une grande partie des abonnés à un service de streaming, comme Netflix, Disney+ ou Prime Video, partagent leur mot de passe avec un proche. Mettant en danger leurs données, ils n’hésitent pas à réutiliser ce même mot de passe sur d’autres sites…

Une étude d’All About Cookies, réalisée auprès de 1 000 adultes américains, dresse un état des lieux alarmant des habitudes des internautes en matière de sécurité informatique. C’est particulièrement la manière dont les utilisateurs choisissent leurs mots de passe qui a intéressé le média spécialisé.

À lire aussi : Netflix interdit le partage de comptes en France, voici le prix à payer

Des mots de passe non sécurisés… et recyclés à l’excès

Le sondage révèle que 84 % des internautes utilisent des mots de passe qui ne sont pas sécurisés. Ils peuvent facilement être devinés par des pirates qui cherchent à accéder à un compte. Parmi les mauvaises idées épinglées par l’étude, on trouve le nom d’un proche, une date d’anniversaire, une couleur préférée, le nom d’une émission favorite, d’un livre, d’un sportif ou encore d’une chanson. Ces éléments peuvent être devinés par un attaquant, qui vous connait personnellement, ou qui espionnerait vos réseaux sociaux.

mots passe piratés
All About Cookies

Le constat d’All About Cookies corrobore celui de NordPass. Une étude du gestionnaire a révélé que les internautes continuent inlassablement de choisir des mots de passe très faciles à « cracker ». Malgré les mises en garde des chercheurs, les internautes optent toujours pour des aberrations comme password, 123456 et 123456789.

De plus, une partie des gens n’ont pas de problème à réutiliser des mots de passe ayant déjà été piratés. Si l’internaute découvre que son code a été dérobé par un hacker, lors d’une fuite de données, il ne cessera pas forcément de s’en servir. D’après l’étude, 14 % des internautes vont utiliser ce mot de passe sur une autre plate-forme… facilitant la tâche des pirates. Ceux-ci n’auront qu’à piocher dans des bases de données disponibles sur le dark web ou sur des forums criminels pour pénétrer sur un compte.

Des mots de passe partagés et réutilisés quand même

Surtout, l’étude indique que la moitié des individus qui partagent leur compte Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video réutilisent le même mot de passe sur sécuriser d’autres services en ligne. Par exemple, le mot de passe communiqué aux squatteurs d’un compte Netflix pourrait bien servir pour sécuriser l’accès à un compte Facebook ou un compte PayPal.

C’est évidemment une véritable catastrophe en matière d’hygiène numérique. Armé du mot de passe confié, un proche peu scrupuleux pourra tenter d’accéder à votre compte Facebook, Instagram ou Twitter à la suite d’une dispute par exemple. Pire, il pourrait confier le mot de passe à une autre personne, qui serait tentée de s’en servir pour essayer de vous voler de l’argent.

« Les mots de passe des services de streaming sont les plus couramment partagés – 42 % des personnes admettent avoir donné leurs informations de connexion à quelqu’un d’autre », note All About Cookies.

Un mot de passe par compte

Si vous avez décidé de partager votre compte avec un membre de votre entourage, assurez-vous que le mot de passe ne soit pas également utilisé pour sécuriser un autre de vos comptes. Idéalement, vous devez avoir un mot de passe différent pour chacun de vos comptes en ligne. Cette bonne habitude met des bâtons dans les roues des pirates. Un attaquant ne pourra en effet pas piller l’entièreté de votre vie numérique avec un mot de passe volé.

Malheureusement, il s’avère qu’une grande partie des internautes recyclent le même code sur toutes les plates-formes. Selon une étude de Dashlane, plus de la moitié des utilisateurs s’appuient sur un seul mot de passe pour sécuriser leur centaine de comptes.

Évidemment, il peut être difficile de se rappeler tous vos codes d’accès. Pour éviter les oublis, et vous faciliter la vie, on vous conseille de passer par un gestionnaire de mots de passe, comme Dashlane ou 1password.

Source :

All About Cookies



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *