La décroissance du marché des PC persiste au T2 2023

0

[ad_1]

Les ventes mondiales d’ordinateurs se sont replies de 13,4 % en volumes entre avril et juin derniers. Tous les grands fabricants de PC ont subi des baisses deux chiffres de leurs livraisons, l’exception de HP et d’Apple.

Les nuages continuent de s’amonceler sur le marché des PC. Au deuxième trimestre 2023, seuls 31,6 millions de desktops, de notebooks et de stations de travail ont été commercialisés dans le monde, soit 13,4 % de moins qu’à la même période en 2022. Selon IDC, qui publie ces chiffres, c’est le sixième trimestre consécutif de recul du secteur en volumes. Les fabricants d’ordinateurs trouveront peut-être un peu de consolation dans le fait que les résultats du trimestre écoulés sont moins mauvais que ce que le cabinet d’études anticipait. Peut-être même voient-ils dans le ralentissement de la décroissance (elle s’élevait à -29 % au premier trimestre 2023) un signe que le bout du tunnel se profile.

Des réductions d’inventaires plus longues que prévues

Quoi qu’il en soit, les livraisons trimestrielles de PC ont, encore une fois, souffert des effets cumulés du contexte macro-économique, d’une faible demande des particuliers et des entreprises, et d’une orientation des budgets IT vers d’autres univers que celui des équipements personnels. Pour ne rien arranger, les faibles volumes d’achat ont contrecarré le bon déroulement des plans des fabricants visant à baisser leurs stocks. Ces derniers restent ainsi à des niveaux plus élevés que la normale sur une période plus longue que prévue. « Les niveaux trop importants de stocks de PC dans le channel et l’inventaire élevé qu’affichent les fabricants de composants pèsent une fois de plus sur le marché », déclare Jitesh Ubrani, analyste chez IDC.

Entre avril et juin derniers, tous les grands fabricants de PC ont subi des baisses à deux chiffres de leurs livraisons, à l’exception de HP et d’Apple. La firme à la pomme affiche même des ventes en croissance de 10,3 %. Les résultats du numéro quatre mondial du PC doivent toutefois être pondérés par le fait qu’il bénéficie d’un effet de base favorable constitué par la baisse de livraisons de 40 % qu’il avait enregistré au deuxième trimestre 2022. En position de numéro deux, HP a réalisé une performance relativement bonne, puisque qu’il n’a livré que 0,8 % d’ordinateurs en moins lors du trimestre écoulé. Il gagne ainsi 2,7 points de parts de marché à 21,8 %.

Jusqu’à 22 % de décroissance pour Dell

Fort de ses résultats, HP a pris de la distance sur Dell, qui le talonnait au deuxième trimestre 2022, et se rapproche par la même occasion de Lenovo. Le Texan a vu ses volumes chuter de 22 %, avec pour effet d’amputer sa part de marché de 2,2 points à 16,8 %. Il se classe à la troisième place du classement mondial des fabricants de PC d’IDC. Quant à Lenovo, installé sur la première place du podium, il a enregistré une décroissance en volume de 18,4 % et capte, de fait, 23,1 % (-1,4 point) du total des ventes mondiales de PC. À la cinquième place, on trouve Acer, qui conserve une part de marché à peu près stable (6,4 %), en dépit de ventes en baisse de 19,2 %.

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *