la décision de Macky Sall est un « exemple pour la région », selon les Etats-Unis

0


Le président sénégalais, Macky Sall, lors d’une conférence de presse à Lisbonne, le 20 juin 2023.

Les Etats-Unis ont « salué », mardi 4 juillet, l’annonce du président sénégalais, Macky Sall, de ne pas se représenter pour un troisième mandat en février 2024. Cette décision « donne l’exemple pour la région, à l’inverse de ceux qui cherchent à éroder le respect des principes démocratiques, dont les limites des mandats », a déclaré dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.

« Nous pensons que des élections libres et justes ainsi que des transitions de pouvoir permettent d’établir des institutions plus fortes et des pays plus stables et prospères », a-t-il ajouté. Il a dit les Etats-Unis « fiers d’apporter leur soutien aux institutions électorales du Sénégal » et a promis de « continuer de collaborer avec le Sénégal pour soutenir l’engagement tenace du peuple sénégalais pour la démocratie ».

Les opposants de Macky Sall lui prêtaient depuis des mois le dessein de se présenter à un troisième mandat, illégal à leurs yeux. Le flou entretenu par le chef de l’Etat sur ses intentions et la condamnation à deux ans de prison de l’un de ses principaux opposants, Ousmane Sonko, avaient contribué à rendre la situation explosive dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, une région marquée par les coups d’Etat à répétition.

Une décision « sage et salutaire »

Paris aussi a salué le choix de Macky Sall, jugeant que « le Sénégal démontre de nouveau la solidité de sa longue tradition démocratique », selon un communiqué du ministère français des affaires étrangères. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a estimé sur Twitter que cette décision « constitue un exemple très important pour son pays et pour le reste du monde ». Et Moussa Faki, président de la Commission de l’Union africaine, a quant à lui salué « une décision sage et salutaire » : « J’exprime mon admiration au grand homme d’Etat qu’il est d’avoir privilégié l’intérêt supérieur du Sénégal et de préserver ainsi le modèle démocratique sénégalais qui fait la fierté de l’Afrique », a-t-il déclaré.

Le Sénégal est considéré comme un partenaire clé des Etats-Unis, ces derniers ayant récemment montré leur volonté de renforcer leurs liens avec les pays d’Afrique. Joe Biden avait organisé en décembre 2022 un sommet réunissant à Washington une cinquantaine de dirigeants du continent, dont Macky Sall.

Le Monde avec AFP



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *