la CFDT appelle les employeurs à assurer “la sécurité des travailleurs”

0



La Confédération française démocratique du travail vient de diffuser un communiqué en réaction à l’escalade de violence en France à la suite du “drame de Nanterre”.

“Refuser l’escalade de la violence”… C’est le titre donné au communiqué officiel de la CFDT diffusé ce samedi. La confédération réagit aux nombreuses scènes de violences urbaines et de pillages qui frappent plusieurs villes de l’Hexagone, depuis la mort du jeune Nahel, tué par un tir de policier mardi à Nanterre.

“Cette violence ne résout rien”

“La CFDT réaffirme son refus de toute violence envers les biens et les personnes”, est-il rappelé. “Cette violence ne résout rien, au contraire elle attaque et pénalise les plus fragiles d’entre nous, renforçant les inégalités sociales”. Cette même violence mettrait également “sous pression” les forces de l’ordre, policiers, gendarmes ou encore pompiers, “épuisés par l’intensité des affrontements”.

Plus encore, la CFDT “condamne fermement” le fait que des salariés, commerçants ou encore agents publics dans les transports soient pris pour cibles par les émeutiers. Elle appelle les employeurs, du privé comme du public, à “prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs, dans le cadre de concertations urgentes et extraordinaires sur l’organisation et la sécurisation de leur travail.”

Se mobiliser pour l’apaisement

Dans ce contexte de climat social inédit, la CFDT demande que le télétravail soit généralisé si nécessaire et à ce que les horaires d’ouverture soient adaptés en fonction des transports en commun, qui tombent sous le coup de couvre-feux dans de nombreuses villes. “Toutes les facilités doivent être mobilisées pour assurer tous leurs déplacements en sécurité”, est-il précisé.

La CFDT va également mobiliser les services d’assistance sociale aux personnels pour prendre contact avec les travailleurs “qui auraient eu à subir des violences matérielles, physiques ou morales au travail ou non”. “Les services publics, notre bien commun, ont été particulièrement ciblés: la CFDT salue le travail des agents publics qui œuvrent malgré les tensions actuelles, pour la continuité du service et la mise en œuvre des politiques publiques indispensables”, poursuit-elle.

De manière plus générale, la CFDT appelle “tous les acteurs à se mobiliser pour rendre possible l’apaisement de cette colère et la désescalade”. Vendredi était la quatrième nuit consécutive d’émeutes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *