jour 500, 14-Juillet sous haute sécurité… Les cinq infos à retenir du week-end

0

[ad_1]

• Mort d’Adama Traoré : manifestation malgré l’interdiction à Paris

Assa et Yssoufou Traoré, membres du comité La Vérité pour Adama, devant le commissariat du 5e arrondissement à Paris, dimanche 9 juillet 2023.

Plus de 2 000 personnes sont rassemblées à Paris place de la République samedi après-midi, en mémoire d’Adama Traoré et malgré l’interdiction de la Préfecture de police de Paris en raison de « risques de troubles à l’ordre public ». Des « marches citoyennes » empreintes de « deuil et colère » contre les violences policières étaient également organisées dans plusieurs autres villes de France. En tout, 5 900 personnes ont défilé dans le pays, selon les chiffres du ministère de l’intérieur.

A la fin de la manifestation, deux personnes ont été interpellées de manière musclée par des policiers de la BRAV-M [brigade de répression de l’action violente motocycliste], dont Yssoufou Traoré, l’un des frères d’Adama Traoré. Sa garde à vue a été levée dimanche, a fait savoir le parquet de Paris. Selon son avocat, il souffre de plusieurs blessures : « Une fracture du nez, un traumatisme crânien avec contusion oculaire, des contusions thoraciques, abdominales et lombaires révélatrices de la violence du plaquage ventral subi. » Le comité Adama a affirmé qu’il déposera plainte ce dimanche « pour dénoncer ces violences graves ». Il est mis en cause pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », selon un communiqué de la Préfecture de police de Paris mais à ce stade, la suite de la procédure n’est pas connue.

Une enquête pour « organisation d’une manifestation non déclarée » a par ailleurs été ouverte contre Assa Traoré, sœur d’Adama et figure du combat contre les violences policières.

En outre, une enquête administrative a été ouverte pour faire la lumière sur les violences commises par des policiers sur plusieurs journalistes qui couvraient le rassemblement interdit.

• Cinq cents jours de guerre en Ukraine

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, sur l’île des Serpents pour marquer les cinq cent jours de l’attaque russe.

Pour marquer les cinq cents jours du conflit, le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, a publié une vidéo d’une visite de l’île des Serpents, symbole de la résistance ukrainienne où l’Ukraine avait obtenu une victoire de prestige au début de la guerre avec la Russie. Il a ramené de Turquie cinq des commandants qui ont résisté aux Russes dans les souterrains de l’aciérie Azovstal de Marioupol.

La décision de Washington de fournir à Kiev des armes à sous-munitions contrarie Londres et Ottawa, qui ont signé la convention d’Oslo interdisant ces armes, tandis que le Cambodge met en garde l’Ukraine en rappelant son « expérience douloureuse ». De son côté, le ministre de la défense ukrainien tente de répondre aux craintes concernant leur utilisation.

• 14-Juillet : le gouvernement interdit la vente, le port et le transport de mortiers d’artifice aux particuliers

Des feux d’artifice visant des membres des forces de l’ordre sur l’île de La Réunion, le 30 juin 2023.

Rassemblements interdits, mortiers d’artifice prohibés et « moyens massifs » promis pour le 14-Juillet : le gouvernement poursuit son virage sécuritaire pour montrer coûte que coûte qu’il reprend la main après les émeutes. Alors que l’exécutif craint un nouvel embrasement dans les cités, un décret, publié dimanche, interdit la « vente », le « port » et le « transport de mortiers d’artifice ». Cette interdiction ne s’applique cependant pas aux professionnels habilités ou aux communes qui organisent des feux d’artifice pour la fête nationale.

Révoltés contre l’image laxiste et démissionnaire qui a été donnée d’eux par certains politiques lors des violences qui ont suivi la mort de Nahel M., des parents racontent au « Monde » leurs tentatives de protéger leurs enfants, leurs questionnements et leurs difficultés au quotidien, comme l’absence des pères qui, parfois, complique la situation.

• Le taux de réussite au baccalauréat en légère baisse par rapport à 2022

Cette édition s’est tenue pour la première fois conformément à la réforme de 2019, selon laquelle la note du baccalauréat doit reposer à 40 % sur du contrôle continu et à 60 % sur des épreuves terminales.

Le Monde

Offre spéciale

Accédez à tous nos contenus en illimité à partir de 10,99 5,49 €/mois pendant 1 an.

En profiter

Pour ceux qui ont décroché le bac, la phase principale de Parcoursup s’est achevée vendredi soir. Pour l’instant, 77 647 candidats n’ont pas d’offre d’affectation pour l’année prochaine.

• Les trois sites de baignade dans la Seine qui ouvriront à l’été 2025 à Paris dévoilés

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé les trois premiers sites de baignade qui doivent ouvrir à l’été 2025. Ils seront aménagés au niveau du bras Marie (4e arrondissement) en face de l’île Saint-Louis, du côté de la rive droite, au bras de Grenelle (15e) entre le port de Grenelle et les rives de l’île aux Cygnes, et à Bercy (12e) en face de la Bibliothèque nationale de France. Les plans d’eau seront surveillés par des maîtres-nageurs et délimités par des bouées et un ponton.

Anne Hidalgo souhaite transformer en « héritage majeur » des Jeux olympiques et paralympiques la possibilité de se rafraîchir dans une ville qui se prépare à affronter des pics de chaleur à 50 °C dans les prochaines décennies.

Et aussi

Le Monde

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *