Google teste l’arme ultime pour en finir définitivement

0


Déjà très avancé sur le sujet du blocage des appels liés au démarchage téléphonique, Google teste de nouvelles fonctionnalités pour aller encore plus loin afin que les appels indésirables ne soient qu’un mauvais souvenir.

Google travaille activement sur une nouvelle version de « Pixel Call Assist », un groupe de fonctionnalités très pratiques utilisées dans le cadre des appels téléphoniques que vous passez ou recevez avec votre smartphone Google Pixel. Aujourd’hui, on vous présente plus en détail les nouveautés qui attendent la fonctionnalité « Filtrage d’appels ».

Comment Google compte éradiquer les appels indésirables

La fonctionnalité de filtrage des appels que l’on retrouve sur les smartphones Pixel utilise Google Assistant pour répondre à votre place et demander à l’interlocuteur de s’identifier. Vous recevez alors une transcription écrite de la réponse de la personne et pouvez décider de décrocher ou non.

Ce filtre peut être activé automatiquement aux États-Unis, mais seulement manuellement dans d’autres pays comme la France. Concrètement, vous devez appuyer sur le bouton « Filtrer l’appel » lorsque vous recevez ce dernier pour que Google Assistant prenne le relai. Une fonctionnalité bien pratique qui dissuade déjà l’écrasante majorité des spams et autre démarchage téléphonique.

ChatGPT s’attaque au démarchage téléphonique… et c’est hilarant

Pour identifier les appels légitimes ou non, Google se réfère aux contacts stockés sur votre téléphone pour déterminer si un appel doit ou non être filtré. L’entreprise utilise également une base de données liée aux spams pour améliorer le filtrage. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’être connecté au Wi-Fi ou aux données mobiles pour que cela fonctionne. Seule une carte SIM insérée dans le téléphone est nécessaire.

Le filtrage d’appels passe au niveau supérieur

Google ne compte pas s’arrêter en si bon chemin en testant, depuis le mois de mai, une « mise à jour de l’interface utilisateur des paramètres » qui s’est notamment traduit par l’apparition de trois « Niveaux de protection » :

  • Maximum : filtrer les numéros inconnus et refuser les spams.
  • Moyen : filtrer les appels suspects et refuser les spams.
  • Basique : Refuser uniquement les spams connus.

Le géant américain dit aussi travailler sur une « série d’invites vocales plus naturelles pour déterminer qui appelle et pourquoi ». Des tests sont déjà effectués sur certains smartphones Pixel 6 aux États-Unis.

Google Maps apporte à Android Auto la fonctionnalité qu’on attendait tous

De plus, il semble que la présence d’un appareil équipé d’une puce Google Tensor semble nécessaire, ce qui laisse supposer que les fonctionnalités d’intelligence artificielle sont utilisées directement au niveau matériel, sans nécessiter de connexion à internet.

« Cette phase de test nous aidera à continuer à améliorer nos capacités de filtrage des appels et à réduire les appels automatisés, vous permettant ainsi de gagner du temps et d’avoir l’esprit tranquille. » – Google

Google pourrait profiter de la sortie de ses Google Pixel 8 pour présenter de nouvelles fonctionnalités d’intelligence artificielle. Mais, les tests en cours pointent vers un déploiement de ces options de filtrage d’appels sur l’ensemble des smartphones Pixel équipés de puces Google Tensor.

S’abonner à la chaîne

Source :

9to5Google



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *