Google a un mode avion auto qui met littéralement sur écoute

0

[ad_1]

Il s’appelle Connected Flight Mode et il vient d’être breveté par Google pour en finir avec les risques d’interférence avec les appareils des avions et des aéroports. Emplacement géographique, bruit, mouvement… votre smartphone usera de tous ses détecteurs pour suivre la progression de votre vol.

Le mode avion n’avait plus beaucoup d’intérêt jusqu’à l’arrivée de la 5G, usant de bandes de fréquence proches d’appareils utilisés par les avions et les aéroports. Pour préparer les smartphones à la probabilité d’une loi obligeant les marques à couper obligatoirement les données cellulaires dans les avions et en vol, Google a breveté un nouveau mode appelé Connected Flight Mode. Ce dernier n’est pas encore actif et n’a pas d’échéance pour l’être, mais il sera certainement en mesure d’être déployé rapidement, par la voie d’une mise à jour du software.

La découverte a été faite par un spécialiste des fuites d’informations sur la tech du nom de David Kowalski, et travaillant pour plusieurs médias en ligne anglophones. Avec Parkifly, ils sont révélés ce qui pourrait devenir la nouvelle norme pour l’activation du mode avion sur les appareils Android, avec Google. Plutôt que de devoir faire confiance au bon vouloir des utilisateurs, la marque compte sur un nouveau système d’activation automatique. Il ne comptera non pas un seul, mais trois modes, en fonction de la progression du vol (décollage, vol en croisière, atterrissage).

Sur écoute

Le brevet publié le 29 juin dernier dévoile un schéma complet du parcours des voyageurs prenant l’avion, de leur arrivée à l’aéroport jusqu’à leur destination. On peut y voir que l’appareil arrivera automatiquement à détecter à quel point moment du voyage l’utilisateur se trouve. Pour cela, toutes les méthodes sont bonnes à prendre. De l’emplacement GPS pour reconnaître l’arrivée à l’aéroport, à la détection du bruit de la cabine, de la vitesse et même de l’altitude, mais aussi du signal ultrasonique des balises de l’avion. Pour ceux réalisant leur réservation en ligne et enregistrant leur billet sur leur smartphone, la date du voyage pourra aussi être prise en compte.

Les sous-modes proposés par le dispositif ne semblent pas avoir un vrai intérêt aujourd’hui, mais les choses pourront changer très vite. Avec l’arrivée de la connexion Wi-Fi dans les avions, les possibilités seront bientôt plus nombreuses et Google souhaite pouvoir prendre en charge automatiquement ces possibilités de connexion, en prenant en compte le temps d’attente certainement du décollage ou de l’atterrissage, ou encore le niveau de batterie. Suivant le schéma inscrit dans le brevet, le mode avion devrait se déconnecter dès l’atterrissage et non le débarquement de l’avion, comme les équipages ont l’habitude de le signaler aujourd’hui déjà.

Source :

Parkifly

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *