Emmanuel Macron demande à TikTok et Snapchat de retirer les contenus “les plus sensibles”

0



Le président de la République appelle les plateformes à la responsabilité, après la multiplication de vidéos montrant les émeutes faisant suite à la mort de Nahel.

En matière de modération, Snapchat et TikTok doivent revoir leur copie. C’est en substance ce qu’a affirmé Emmanuel Macron ce 30 juin, à l’issue d’une réunion interministérielle de crise. Le chef de l’État a notamment appelé les plateformes à supprimer les contenus “les plus sensibles”, ajoutant qu’il attendait d’elles “l’esprit de responsabilité”.

“Exacerber la violence”

“Les plateformes et les réseaux sociaux jouent un rôle considérable dans les mouvements des derniers jours. Nous avons vu sur plusieurs d’entre elles, Snapchat, TikTok, à la fois l’organisation de rassemblements se faire, mais une forme de mimétisme de la violence. Ce qui, chez les plus jeunes, conduit à une forme de sortie du réel” a ainsi regretté Emmanuel Macron.

“On a le sentiment que certains vivent dans la rue les jeux vidéos qui les ont intoxiqués” a ajouté le chef de l’État, qui a rappelé que les autorités feraient des demandes permettant d’identifier les internautes publiant des contenus “pour appeler au désordre ou pour exacerber la violence”.

Le chef de l’État fait référence aux multiples contenus diffusés depuis 48 heures sur TikTok, qui cumulent des centaines de milliers de vues en mettant en scène des émeutes, ou des pillages. Sur Snapchat, l’option Snap Map, qui permet de géolocaliser des vidéos, est également très nourries ces dernières heures. Sur l’ensemble des plateformes, de nombreuses références au jeu vidéo à succès GTA – qui consiste entre autres à dérober des véhicules – sont également faites.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *