ChatGPT et les autres IA sont en perte de vitesse, c’est une première

0

[ad_1]

ChatGPT connaît une petite baisse de popularité. Après des mois de croissance, le chatbot enregistre en effet une chute de trafic. C’est aussi le cas des autres IA sur le marché, comme Bard de Google…

Depuis son lancement en novembre 2022, ChatGPT jouit d’une popularité colossale et frénétique. En deux mois, l’IA a cumulé 100 millions d’utilisateurs. En avril, la barre des 200 millions d’usagers a ensuite été franchie, propulsant le site web d’OpenAI parmi les sites les plus visités au monde avec un trafic en forte hausse.

Le chatbot d’OpenAI a créé un véritable engouement mondial pour l’intelligence artificielle, et rapidement, des alternatives ont vu le jour. Citons notamment Bard, le robot de Google, Claude d’Anthropic, ou encore Prometheus, l’IA intégrée à Microsoft Bing.

À lire aussi : comment OpenAI espère éviter que l’IA provoque « l’extinction de l’homme »

Un petit coup de mou pour ChatGPT

D’après les données recueillies par SimilarWeb, la croissance fulgurante de ChatGPT semble arrivée à sa fin. Pour la première fois depuis son arrivée fracassante l’an dernier, le site d’OpenAI a enregistré une baisse de trafic, sur mobile et PC, au cours du mois de juin. En un mois, le trafic enregistré sur la plate-forme, qui permet de converser avec l’IA gratuitement ou par le biais d’un abonnement payant, a plongé de 9,7 % dans le monde. Sur le territoire américain, la baisse mensuelle a même atteint les 10,3 %. Notez que le trafic s’était déjà mis à stagner en mai.

chatgpt trafic
SimilarWeb

Le mois dernier, ChatGPT a enregistré 5,7 % de visiteurs uniques en moins par rapport à mai 2023. De plus, il s’avère que les internautes passent de moins en moins de temps sur le site d’OpenAI. Le temps passé dans l’interface du chatbot s’est contracté de 8,5 % en juin. Cette métrique avait déjà commencé à flancher en mars. En quelques mois, ChatGPT est rentré dans les habitudes de nombreux internautes. Il ne bénéficie donc plus de l’attrait de la nouveauté.

 « Je pense qu’il y a des difficultés de croissance lorsque vous passez de zéro à 100 millions d’utilisateurs aussi rapidement », estime Sarah Hindlian-Bowler, responsable de la recherche du cabinet de conseil Macquarie, interrogée par Reuters.

Un ralentissement généralisé

Cet essoufflement, inéluctable après des mois de croissance, est également perceptible du côté des alternatives à ChatGPT. Microsoft Bing a enregistré une baisse de visites en juin. C’est la première fois depuis l’intégration de Prometheus, en février, que le moteur de recherche connaît une baisse du nombre de visites. Jusqu’ici, le rival de Google avait largement profité du boom de l’IA pour attirer de nouveaux utilisateurs. L’application Bing s’était même hissée en tête des téléchargements sur l’App Store.

Même son de cloche du côté de Google Bard ou de CharacterAI, le site qui permet de créer un chatbot inspiré d’un personnage célèbre ou fictif. Toutes ces solutions, animées par des modèles de langage, ont enregistré une baisse d’activité entre mai et juin.

Comme on peut le voir dans le rapport de SimilarWeb, ChatGPT reste néanmoins le chatbot intelligent le plus populaire au monde. L’IA d’OpenAI caracole toujours en tête des statistiques, loin devant ses concurrents.

Source :

SimilarWeb

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *