Casino révise à la baisse ses prévisions financières pour 2023

0


Le distributeur Casino, qui se débat avec son endettement et est entré à la fin de mai dans une conciliation pour tenter de le renégocier, a révisé à la baisse ses prévisions financières pour 2023, a-t-il annoncé mercredi 12 juillet dans un communiqué.

La prévision d’ebitda (résultat brut d’exploitation) après loyers pour la France sur l’année 2023 est revue à un niveau « inférieur à 300 millions d’euros », « contre 440 millions d’euros dans le plan d’affaires présenté au marché le 26 juin 2023 », a précisé le groupe. Ces chiffres « provisoires et non audités » sont « susceptibles d’être modifiés d’ici la date d’arrêt des comptes semestriels », dont la publication doit être faite le 27 juillet.

Des offres de reprises ont été faites pour Casino par le duo de milliardaires formé par Daniel Kretinsky (par ailleurs actionnaire indirect du Monde) et Marc Ladreit de Lacharrière, ainsi que par le trio Xavier Niel, Mathieu Pigasse (par ailleurs actionnaires à titres individuels du Monde) et Moez-Alexandre Zouari.

Un « accord de principe avec les principaux créanciers sur la restructuration de la dette financière » doit être conclu au plus tard le 27 juillet 2023, a expliqué le groupe dans son communiqué. Ainsi, « les conciliateurs ont sollicité des parties prenantes la remise d’offres révisées au plus tard le 14 juillet 2023 à 21 heures », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, avait jugé mardi que les deux offres de reprise du distributeur en difficulté financière étaient « solides », précisant ne pas prendre parti mais affirmant que « l’Etat sera vigilant sur l’emploi ». Le groupe, en grande difficulté, emploie 200 000 salariés dans le monde, dont un quart en France.

Le Monde avec AFP



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *