avant le mondial en Australie, les Bleues s’imposent en Irlande (3-0)

0

[ad_1]

Maëlle Lakrar, défenseure de l’Equipe de France, contre l’Irlande, le 6 juillet 2023.

Les Bleues se sont imposées jeudi 6 juillet à Dublin (3-0) face aux Irlandaises grâce à un doublé de Maëlle Lakrar dans un match assez brouillon marqué par le forfait de la milieu Amandine Henry, deux jours avant le grand départ en Australie.

Le match au Tallaght Stadium de Dublin, à guichets fermés (7 600 personnes) sous la pluie et le vent irlandais, avait pour but de concrétiser la préparation au Mondial, lancée depuis plus de deux semaines pour les joueuses d’Hervé Renard. Et de peaufiner les détails.

En première mi-temps, il a surtout pu montrer les difficultés en défense, souvent bousculée et au milieu de terrain, dans les transitions, alors que devant, Eugénie Le Sommer a touché très peu de ballons.

« On monte en puissance. Il y aura forcément du déchet, quand on joue face à un adversaire, on a beau répéter certaines choses à l’entraînement, c’est différent. Il y aura des choses à améliorer, c’est pour ça qu’on fait ce genre de match », avait déclaré jeudi la capitaine des Bleues Wendie Renard, en conférence de presse mercredi.

« Bougez-vous »

Face à un bloc compact et haut, les Françaises ont peiné à construire et ont manqué d’intensité, provoquant l’agacement d’Hervé Renard. Car les Bleues auraient pu être menées si un but des Vertes n’avait pas été refusé pour hors-jeu.

« Plus d’intensité », « bougez-vous », a répété plusieurs fois le sélectionneur depuis le banc de touche pendant les 40 premières minutes. Les Bleues l’ont écoutée et ont accéléré en piquant les Irlandaises sur deux occasions coup sur coup en toute fin de période.

La défenseure de Montpellier Maëlle Lakrar, 23 ans, a marqué son premier but pour sa 3e titularisation sous les couleurs tricolores après l’une des premières percées françaises dans la surface adverse (45e+1). Deux minutes plus tard, Eugénie Le Sommer, discrète jusque-là, a marqué son 89e but en Equipe de France à l’issue d’un beau mouvement collectif (45+3).

Le sélectionneur de l’Equipe de France, Hervé Renard, durant la rencontre contre l’Irlande. Le 6 juillet 2023.

En seconde période, les Bleues et Lakrar sont restées sur leur lancée, portées par le vent de leur côté. Sur un corner bien tiré par Kenza Dali, la défenseure de Montpellier a bien repris de la tête le ballon pour un doublé.

Newsletter

« Paris 2024 »

« Le Monde » décrypte l’actualité et les enjeux des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

S’inscrire

Il s’agit donc de la troisième victoire en trois matches pour le sélectionneur, après les deux prestations d’avril, face aux Canadiennes, championnes olympiques en titre (2-1), et face à la Colombie (5-2).

L’inquiétude Amandine Henry

L’ombre au tableau vient plutôt du banc : la milieu de terrain Amandine Henry, de retour après deux ans d’absence, était forfait pour une douleur à un mollet. Une source proche des Bleues a confié jeudi à l’Agence France-Presse n’être « pas très optimiste » quant à la participation de l’ancienne capitaine au Mondial.

Apparue avec le visage très fermée sur le banc lors de l’échauffement, Henry doit passer des examens vendredi à Paris. De retour de blessure à la clavicule, Kadidiatou Diani, qui n’avait plus joué depuis trois mois, a été dans le bon rythme pendant son heure de jeu, sans toutefois faire ses accélérations habituelles.

Une autre cadre des Bleues, Amel Majri, qui a ressenti des douleurs ces quinze derniers jours à son genou opéré l’année dernière, est rentrée en toute fin de match (84e), tout comme la défenseure Elisa De Almeida (61e), qui souffre des adducteurs.

Dans son carnet, Hervé Renard a sans doute couché de nombreuses observations à éplucher pour les deux prochaines semaines. L’analyse sera cruciale, car les Bleues s’envolent samedi pour l’Australie, où elles affronteront le pays hôte en amical, le 14 juillet à Melbourne. L’entrée en lice au Mondial est prévue le 23 juillet à Sydney contre… l’Australie.

Le Monde avec AFP

[ad_2]

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *