Après la vente à BlueCo, place au mercato pour Strasbourg

0



Les suppositions et les inquiétudes ont donc pris fin jeudi soir. Depuis des mois, les fans de Strasbourg débattaient du bien-fondé d’accueillir un nouvel investisseur étranger, alors que Marc Keller avait tout tenté pour ramener un puissant partenaire local au capital du Racing. Au bout du compte, le président de Strasbourg s’est tourné vers Todd Boehly et ses associés, déjà actionnaires de Chelsea.

Aidé par la banque Centerview et l’entreprise de conseil Sport Value, qui ont notamment oeuvré dans le deal entre la LFP et CVC au moment de la création de la société commerciale de la Ligue, le RCSA a passé des journées entières à la table des négociations, face à la demi-douzaine d’avocats de BlueCo. Keller a finalement trouvé un accord avec le consortium américain tout en préservant sa gouvernance et les équipes en place.

« C’est un honneur pour nous de faire partie de ce club historique, a écrit le nouvel actionnaire unique dans un communiqué de presse. Nous nous engageons à préserver l’héritage du Racing et à travailler en étroite collaboration avec Marc (Keller) et son équipe de direction afin de poursuivre l’excellent travail qu’ils ont accompli. Cet investissement stratégique renforcerait notre présence dans le football européen, parallèlement à notre participation dans Chelsea. Nous pensons qu’il créerait d’énormes opportunités de partage des connaissances et d’expertise. BlueCo entend contribuer activement au développement du modèle mis en place par Marc Keller. »

Une prolongation de Djiku serait un signe fort

Mutique sur le montant de l’investissement des Américains, le nouveau budget ou l’enveloppe disponible pour les transferts, Keller peut donc entamer le premier jour du reste de sa vie à la tête d’un club qu’il ne possède plus. Avec Loïc Désiré, le directeur du recrutement, il sait qu’il sera scruté sur ce mercato d’été, notamment sur les relations qu’il pourra avoir avec Chelsea. Un joueur comme l’attaquant ivoirien Datro Fofana (20 ans), suivi depuis longtemps par la cellule alsacienne, peut-il débarquer en prêt ? Les échanges de joueurs ne semblent pas être un élément clé du projet.

La capacité du Racing à résister aux attaques sur les joueurs qu’il veut garder (par exemple Habib Diarra, courtisé par Lens) donnera rapidement des indices sur sa nouvelle puissance. Les ambitions concerneront aussi d’autres aspects, comme les prolongations : celle du capitaine Alexander Djiku, en fin de contrat, représenterait un signe fort. Son remplaçant potentiel, le Suédois du Hellas Vérone Isak Hien, coûte 10 M€. Un investissement sur un défenseur impossible à imaginer dans l’ancien modèle du Racing.

Dans un premier temps, ce dernier va peut-être se heurter à un obstacle : le budget ne fait pas tout et il faudra convaincre les joueurs du projet à moyen terme. Cela serait plus facile avec une présence régulière dans le top 8 français, le rêve de Keller.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *